Comment des négociants en vin ont gagné contre Château Petrus

Comment des négociants en vin ont gagné contre Château Petrus©LEPOINT
A lire aussi

LEPOINT, publié le vendredi 13 avril 2018 à 16h00

Accusés de pratique commerciale trompeuse par le célèbre pomerol, Jérôme et Stéphane Coureau ont finalement été relaxés en appel. Explications.

C'est une affaire instructive à plus d'un titre. D'abord, parce qu'il est question de la protection d'un savoir-faire, de notre terroir et d'un des plus grands vins de France. Ensuite, selon Me Antoine Vey, l'avocat des deux négociants en vin attaqués par Château Petrus, parce que l'arrêt rendu le 3 avril dernier par la cour d'appel de Bordeaux « privilégie la liberté d'entreprendre sur le conservatisme, la liberté du consommateur sur l'encadrement, et rappelle qu'il n'est pas interdit d'avoir une bonne idée et de l'exploiter ! »

Tout commence le 23 décembre 2011. Ce jour-là, la société civile du Château Petrus porte…

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.