Collision mortelle à Millas : la mère d'une rescapée témoigne

Collision mortelle à Millas : la mère d'une rescapée témoigne©Capture France 2
A lire aussi

Texte 6Medias, Vidéo francetvinfo, publié le vendredi 15 décembre 2017 à 07h02

Aux alentours de 16h hier, jeudi 14 décembre, un TER est entré en collision avec un bus scolaire à Millas, dans les Pyrénées-Orientales. Quatre enfants ont perdu la vie et vingt personnes ont été blessées.

Dix se trouvent en urgence absolue. La préfecture a annoncé peu après minuit que l'identification des victimes avait été difficile, mais "menée à bien".

Léana, 11 ans, figure parmi les rescapés du drame. Légèrement blessée, elle a été hospitalisée à Perpignan. Sa mère, Aurélie, qui a pu se rendre à son chevet, s'est confiée à RTL. Elle raconte les premiers mots de sa fille, "très choquée". "Ma fille m'a dit que les barrières n'étaient pas baissées, qu'elles étaient relevées. Le bus est passé et là, elle a juste eu le temps de tourner la tête, le train arrivait. Elle a crié 'Attention !' et là c'était le trou noir. 'J'ai vu tout noir maman', c'est ce qu'elle m'a dit. 'Et après je me suis réveillée par terre avec mes chaussures d'un côté, mes vêtements tous déchirés'", raconte la mère de famille à RTL.



Face à la violence du choc, Léana a perdu connaissance. Très émue, sa maman partage la peine des parents qui n'ont pas eu sa chance. "Je suis très choquée. J'ai beaucoup beaucoup de peine pour les autres parents qui ont perdu leurs enfants. Moi j'ai eu une bonne étoile qui a gardé ma fille. Je suis très peinée pour les autres enfants qui sont décédés malheureusement", confie à RTL la maman de Léana.
 
300 commentaires - Collision mortelle à Millas : la mère d'une rescapée témoigne
  • ce n est pas le premier élèves qui le dit ils confirme que les barrières etait bien levée point barres

  • Se méfier de tous les témoignages sous le choc, seuls les experts indépendants diront la réalité des faits après leur enquête! Si le car a franchi la barrière baissée, il y aura des traces!

    Les experts de la SNCF ne sont pas indépendants.

    avatar
    jimmy71  (privé) -

    Certains témoignages font état de l'absence total de garde-barrière !!

  • quel drame!!! si les barrieres avaient un disfontionnement pourquoi ne pas avoir réparer!!!! au lieu de faire autant de greves il faudrai peut etre penser a bosser plus serieusement!!!!

  • Suite à cet accident très grave , il serait temps d'y trouver une solutions pour éviter tous ces drames , la SNCF y est pour beaucoup responsable leur matériel devient de plus en plus obsolète et mal entretenu , cela depuis que l'on utilise des sous-traitants.Dans le temps les entretiens du matériel et du réseau fonctionnait très bien . Si le conducteur du car a franchi le passage et que les barrières étaient baissées il y aura automatiquement un choque du car sur cette Barrière avec traces de torsion par l'avant du car ainsi que de la marque de peinture de ce véhicule , à moins que le conducteur à été perturbé par des enfants turbulents et criards et que la conductrice a détournée la tête instantanément pour remettre de l'ordre , je l'ai vécu ! je doute que cette conductrice n'a pas fait de faute , je pense que la SNCF va chercher une fois de plus pour se disculper . Il faut aussi se méfier des experts !!!!!!!

  • Il faut des caméras dans les trains et les véhicules comme les cars , on en met bien dans nos voitures particulières ....

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]