Colliers d'ambre pour les bébés : la Répression des fraudes met en garde

Colliers d'ambre pour les bébés : la Répression des fraudes met en garde

La Répression des fraudes souligne les risques d'étouffement liés aux colliers d'ambre. (photo d'illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 19 mai 2017 à 18h30

C'est un accessoire classique de médecine douce censé soulager les bébés au moment de la poussée des dents. Les colliers d'ambre sont utilisés par de nombreux parents, qui les mettent autour du cou ou des poignets de leurs enfants.

Mais la Répression des fraudes (DGCCRF) a publié jeudi 18 mai un rapport qui dénonce la dangerosité de ces produits, qui peuvent provoquer des strangulations et des suffocations.

"Sur les 32 bracelets et colliers prélevés, 28 ont été considérés comme dangereux en raison d'un risque de strangulation ou de suffocation", prévient la DGCCRF, qui précise que "16 avertissements liés au non-respect de l'obligation générale de sécurité ont été adressés aux opérateurs." La Répression des fraudes a contrôlé une centaine d'établissements, grossistes, supermarchés, commerçants bios, bijoutiers ou encore sites internet, et n'a pas constaté d'évolution marquante depuis les alertes qu'elle avait déjà lancées en 2011 et 2015.

Les colliers ont été testés en laboratoire pour éprouver la solidité des fermoirs ou des fils. "La plupart de ces produits sont fabriqués dans d'autres pays européens de manière artisanale. La qualité en demeure donc parfois inégale (...) De plus, les critères d'évaluation de la conformité d'un produit peuvent varier d'un pays à l'autre", souligne le rapport. Sans compter que la moitié des produits évalués ne présentent pas d'avertissements de sécurité.

Enfin, certains produits présentaient des allégations thérapeutiques injustifiées, mettant en avant des propriétés antibactériennes ou anti-inflammatoire sans aucun appui scientifique. Un site internet vendait même des colliers portant la mention infondée "testés et validés par le laboratoire de la répression des fraudes."
 
9 commentaires - Colliers d'ambre pour les bébés : la Répression des fraudes met en garde
  • comme les chapelets de "la rue du bac" ca rend fou

  • medecine douce ??? des colliers on est ou la a bisounours ville ??

  • pas plus dangereux que la plupart des peluches venant de chine ou de tous ces doudous que les enfants tetent à longueur de journée en se les enfonçant dans la bouche , en france on est pour le compliqué , lait infantile jusqu'à 3 ans , pas de jeux ou jouets avant 3 ans , enfin avant 3 ans nos enfants n'ont que le droit aux gros cubes et au jouets bébé , et on se plaint qu ils sont bébé en arrivant à l'école

  • cela fait surtout du tort au monde labo et pharmacie ,tout ce qui ne sort pas de leur univers est déclaré dangereux ;

    cela fait des decennies ,voir des generations que l"ambre est utilisé ainsi ,mais cela déplait aux sociétés et leurs medicaments chimiques souvent moins éfficaces ,seul le gain compte

  • Il est strictement interdit de mettre à portée de main d'un enfant de moins de trois ans des objets de petites tailles qui risque d'être inhalé et de provoquer la mort par suffocation. Cela est écrit sur toutes les boites de jeux, il suffit de lire. En plus le risque de strangulation est important surtout si le fils ne casse pas ...
    Mais encore l'ambre n'a jamais amélioré quoi que ce soit chez le nourrisson car c'est un corps inerte.
    Le placebo a encore de longues années devant lui.
    Lors de ma prise en charge d'enfant portant ce type de collier, je le supprime systématiquement.

    si on écoute réellement les consignes les enfants de moins de trois ans n'ont droit qu aux peluches et gros cubes en plastiques , bonjour l évolution
    il vaut mieux leur apprendre très tot à ne pas mettre à la bouche car malheureusement ils peuvent toujours rencontrer un petit objet caillou , etc

    tout est dit est bien dit /// bonne journee

    Bonjour Nini73,
    Un enfant en bas âge testera toujours de façon oral les objets qui passeront à sa portée. Il nous faut bien sûr l'éduquer mais ce n'est pas aller contre la nature du développement de l'enfant. Notre rôle d'adulte responsable est de faire en sorte que notre enfant se développe dans un environnement le plus sécuritaire possible sachant que l'absolu n'existe pas. Quand il nous est possible d'éviter un danger pour lui, faisons le. Mais de grâce, ne mettons pas nos enfant volontairement en danger !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]