Colis piégé à Lyon : le suspect est passé aux aveux

Colis piégé à Lyon : le suspect est passé aux aveux
Le suspect avait été filmé à vélo avant qu'il ne dépose l'engin explosif

publié le mercredi 29 mai 2019 à 21h07

L'explosion d'un colis piégé dans le centre-ville de Lyon, avait fait 13 blessés légers vendredi 24 mai.

L'étudiant de 24 ans soupçonné d'être à l'origine de l'explosion à Lyon a reconnu mercredi 29 mai avoir conçu la bombe, qui a blessé 13 personnes. En début de soirée, plusieurs médias dont Le Point, RTL, et BFM-TV avaient rapporté que le principal suspect dans l'attaque au colis-piégé avait reconnu les faits. Mohamed Hichem M., ressortissant algérien, avait été interpellé lundi matin, peu avant son père, sa mère et son frère. Les auditions étaient menées dans les locaux de la Sous-direction antiterroriste (Sdat), en banlieue parisienne.


Vendredi vers 17h30, un jeune homme à vélo, avec casquette et lunettes de soleil, avait déposé devant une boulangerie d'une rue piétonne un sac en papier contenant des vis, des billes de métal, des piles, ainsi qu'un circuit imprimé et un dispositif de déclenchement à distance. L'explosion de la bombe artisanale, qui contenait une faible quantité de TATP, a fait 13 blessés légers.

L'enquête a pu déterminer que "le profil génétique identifié sur les éléments de l'engin retrouvé sur les lieux de l'explosion correspond à celui du principal suspect", a indiqué la source proche du dossier. Lors des perquisitions menées au domicile familial d'Oullins, dans la proche banlieue lyonnaise, "des éléments susceptibles d'entrer dans la composition du TATP (un explosif, ndlr) ont été retrouvés", a poursuivi la même source. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.