Colère des surveillants de prison : vers la fin du conflit pénitentiaire ?

Colère des surveillants de prison : vers la fin du conflit pénitentiaire ?©JULIEN MATTIA / NURPHOTO / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le vendredi 26 janvier 2018 à 23h34

Un mouvement qui s'essouffle. Ce vendredi 26 janvier, 72 établissements pénitentiaires sur 188 étaient encore touchés par des blocages, comme à Béziers (Hérault). À la prison de Rennes-Vezin (Ille-et-Vilaine), les forces de l'ordre ont dû intervenir pour faciliter les extractions de détenus vers le palais de justice. Cet après-midi, le principal syndicat pénitentiaire a signé un protocole d'accord avec le ministère de la Justice, reconnaissant une avancée sur la question de la sécurité des surveillants face aux détenus radicalisés.

La CGT et FO appellent à la poursuite du blocage

En revanche, la CGT et Force ouvrière ont rejeté cet accord, qu'ils jugent en deçà de leurs revendications. Au douzième jour de conflit, le blocage des prisons crée une tension à l'…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Colère des surveillants de prison : vers la fin du conflit pénitentiaire ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]