Climat : une hausse inquiétante des températures dans la Méditerranée

Climat : une hausse inquiétante des températures dans la Méditerranée ©Pixabay (photo d'illustration)

publié le jeudi 23 juin 2022 à 13h36

BFMTV souligne que les températures dans la mer Méditerranée sont 3 à 4 °C plus chaudes qu’à la normale. Une hausse qui n’est pas sans conséquence.

Depuis plusieurs semaines, la France fait face à une nette augmentation des températures qui atteignent parfois des niveaux records. Comme le souligne BFMTV, jeudi 23 juin, s’il fait chaud dans les rues françaises, la chaleur monte aussi au sein de la mer Méditerranée.



Le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (ECMWF) a relevé des indicateurs alarmants. Dans cette mer, les températures constatées sont 3 à 4 °C supérieures aux normales de saison.

Cela s’explique par plusieurs aspects. Tout d’abord, en moyenne l’eau de la Méditerranée gagne 0,4°C tous les dix ans, rappelle BFMTV. Cette année, cela s’est ajouté aussi à un mistral et une tramontagne qui ont moins soufflé qu’à l’accoutumée.

De graves conséquences

Le réchauffement climatique a un impact direct sur ce qui compose l’écosystème marin comme par exemple les algues, le corraligène mais surtout les coraux qui jouent un rôle fondamental dans la biodiversité. Ils aident à lutter contre le réchauffement car ils peuvent "absorber le gaz carbonique de l'air et à le stocker", explique Frédéric Bachet, chargé de mission pour le parc marin de la Côte bleue à Carry-le-Rouet, dans les Bouches-du-Rhône, au micro de BFMTV.

La hausse des températures dans la Méditerranée entraîne aussi du changement au niveau des animaux qui la peuplent. La chaine d’information en continu rapporte qu’environ 1 000 espèces étrangères se sont tournés vers cette mer lors des dernières années. C’est notamment le cas du poisson-lapin qui "a supplanté l'herbivore local" dans le bassin oriental selon Frédéric Bachet. Autre élément à prendre en compte : les méduses, de plus en plus nombreuses, au grand dam des vacanciers qui devront rester vigilants. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.