Claude Chirac s'indigne avant la sortie d'un livre sur son père

Claude Chirac s'indigne avant la sortie d'un livre sur son père©Panoramic

6Médias, publié le vendredi 29 septembre 2017 à 19h22

Ce jeudi, Paris-Match publiait les bonnes feuilles de "Président, la nuit vient de tomber" (éditions Cherche midi), un récit reposant sur le témoignage du dernier confident du président, Daniel Le Conte, dont la sortie est prévue le 5 octobre. Au cours des 272 pages, le compagnon de route de Jacques Chirac revient notamment sur son côté séducteur avec les femmes.

Des propos qui ont choqué la fille du président de la République, Claude Chirac. "Ce n'est pas dans mes habitudes, comme vous le savez, de m'exprimer mais les principes sont très importants pour nous, même si ce n'est pas très à la mode, je vous l'accorde, quand aujourd'hui, on ne respecte plus rien, ni personne, lance-t-elle dans un entretien exclusif accordé au Parisien. Je ne veux pas polémiquer mais je souhaite dire - haut et fort - que ce livre a été fait à l'insu de Jacques Chirac et de sa famille."

"Cela nous plonge dans une extrême tristesse"

Et l'ancienne conseillère en "communication-opinion" de son père d'ajouter : "Ce qui est important pour nous aussi, c'est de dire que c'est une démarche qui vient heurter de plein fouet les principes fondamentaux de dignité, de respect, de retenue qui ont toujours guidé l'existence de mes parents. Aussi bien de Bernadette que de Jacques Chirac et que, d'ailleurs, ils nous ont inculqué à ma soeur Laurence et à moi-même. Notre père nous a toujours dit qu'au regard des vraies souffrances des hommes, il était indécent d'étaler en public le moindre état d'âme. On se tient droit. Et donc, vous imaginez bien que jamais il n'aurait pu cautionner une telle démarche (...) Je ne vous cacherais pas que tout cela nous plonge dans une extrême tristesse. Jacques Chirac a le droit au respect."

Victime d'un accident vasculaire cérébral en 2005, Jacques Chirac est depuis frappé par des moments d'absence, des pertes de mémoire et est également atteint de forte surdité. Mais Claude Chirac se veut rassurante sur l'état de santé de son père. "Écoutez, il va plutôt bien", confie-t-elle. "Les médecins parfois n'en reviennent pas mais il va plutôt bien. Il a de la ressource, c'est le moins que l'on puisse dire".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU