Circulation difficile samedi dans les Alpes

Circulation difficile samedi dans les Alpes

Circulation ralentie sur la RN90 entre Albertville et Moûtiers, le 30 décembre 2017

A lire aussi

AFP, publié le samedi 30 décembre 2017 à 23h38

La circulation était difficile samedi sur les routes menant aux stations de sport d'hiver des Alpes, tandis que la vigilance orange pour avalanche en Savoie a été levée dans la soirée.

Le point noir de ce chassé-croisé s'est principalement situé en Savoie, où les axes en direction des stations de ski ont été ralentis ou paralysés une partie de la journée. Certains axes secondaires ont même été temporairement coupés. 

L'axe traditionnellement le plus chargé, la N90 entre Albertville et Moûtiers, a concentré tout au long de la journée l'essentiel des ralentissements dans ce secteur.

"Les conditions météorologiques sont désormais favorables ; les routes sont maintenant +au noir+, l'accès aux stations est possible", indique dans un communiqué la préfecture de Savoie.

Cependant, "il demeure d'importants bouchons en vallée du fait de la congestion accumulée au cours de la journée à cause de la perturbation neigeuse", ajoute la préfecture, qui a ouvert des structures d'accueil à Albertville, Moûtiers et Bourg-Saint-Maurice pour les automobilistes "qui se sentiraient fatigués ou qui n'envisageraient pas de rejoindre leur hébergement touristique cette nuit".

Fermé dans la matinée, l'accès à la station de Valfréjus n'a par exemple été autorisé que vers 16H00 après le déblayage de la neige. Durant cet intervalle, des dizaines de personnes ont été accueillies à Modane dans une salle des fêtes. 

Dans les Hautes-Alpes, deux coulées de neige survenues près de La Grave sur l'axe routier menant à Briançon ont bloqué plusieurs véhicules. Leurs occupants, une douzaine de personnes dont huit enfants, ont été mis à l'abri par les pompiers. Dans la foulée, la route menant à Briançon depuis Grenoble a été coupée dans les deux sens.

En Haute-Savoie, c'est une coulée de boue qui a empêché en début d'après-midi l'accès menant à la station des Gets. Pour l'heure, les automobilistes sont priés de rebrousser chemin.

"Les difficultés se résorbent tout doucement", selon les gendarmes qui pointent l'attitude de certains automobilistes, qui ont tenté de gagner les stations sans les équipements obligatoires, contribuant ainsi aux ralentissements.

Samedi matin, Bison Futé avait conseillé aux automobilistes de différer leur départ et de prendre la route dans l'après-midi. "Les accès aux stations de l'Oisans, la Maurienne et la Tarentaise sont difficiles", précisait-on, en ajoutant que les équipements spéciaux étaient "obligatoires pour accéder aux stations".

L'alerte orange neige et verglas sur les Hautes-Alpes, l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie a été levée samedi en fin d'après-midi.

La vigilance orange pour avalanche en Savoie a quant a elle pris fin dans la soirée.

Avec la fin des précipitations sur les Alpes du Nord, "le risque d'avalanches spontanées diminue nettement cette nuit et demain sur tous les massifs des Alpes du Nord", selon Météo-France. 

Si en dessous de 2.700 mètres en Savoie, ce risque "redescent au niveau 3, soit un risque marqué", l'institut météorologique prévient qu'il reste toutefois "fort en haute montagne".

 
11 commentaires - Circulation difficile samedi dans les Alpes
  • avatar
    VOSGESPAT  (privé) -

    Les pneus hiver devraient être OBLIGATOIRE pour tous ceux qui vont en montage faire du ski ou autres sports d'hiver, quand on a les moyens de dépenser 4 à 5000 euros pour ses loisirs, on se doit d'équiper correctement sa voiture pour aller skier, en plus quand on en voit se poser au milieu de la route pour mettre leurs chaines, qu'ils n'ont même pas pris le temps de lire la notice de pose. Sinon il existe des transports en commun qu'ils les prennent, cela évitera de bloquer ceux qui ont fait le sacrifice de s'équiper.

  • si ses con aurait monter leurs chaine avant la monter ,il faut sortir au froid ses parvenue

  • La vie est chere mais les vacances, le gaspillage les découverts banquaires les credits a perte de vue mais pour les vacances
    C est la frime vis avis des collègues on a fait mieux que les autres les banques se frottent les mains en voyant ces raleurs de retour
    fatigues se plaignants que la vie est dure
    Pour moi pas de problèmes une retraite agricole de huit cent euros par mois je reste chez moi si je veux manger tous les jours
    Bonnes vacances aux faux riches mais surtout ne vous plaignez pas

    Vous avez moins que ceux qui profitent des aides ! c'est une drôle de société

  • Et n'oublions pas que les gens n'ont pas d'argent... toujours à chouiner quand on augmente çi ou ça....gnagnagna c'est cher l'essence, les impôts ...pas les moyens.... et on les voit courir là où c'est le plus cher....

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]