Cinémas, restaurants, centres commerciaux, trains... : quels lieux seront concernés par l'extension du pass sanitaire ?

Cinémas, restaurants, centres commerciaux, trains... : quels lieux seront concernés par l'extension du pass sanitaire ?
Contrôle de pass sanitaire à l'entrée d'un festival.

publié le mardi 13 juillet 2021 à 14h30

L'extension du pass sanitaire concernera les clients ou usagers des lieux concernés ainsi que les salariés de ces structures. 

Cinémas, restaurants, centres commerciaux... De très nombreux lieux de la vie quotidienne des Français vont être concernés par l'extension du pass sanitaire, annoncée lundi 12 juillet par Emmanuel Macron.

Tour d'horizon.



Dès le mercredi 21 juillet, le pass sanitaire - preuve de vaccination, test PCR négatif de moins de 48 heures ou test positif de moins de 6 mois mais de plus de 15 jours - sera en vigueur dans les "lieux de loisirs et de culture" rassemblant plus de 50 personnes, pour les personnes à partir de 12 ans. Cette mesure concerne les musées, cinémas, salles de spectacle, théâtres, parcs d'attraction, festivals. 

Pass obligatoire dans les cafés, restaurants, centres commerciaux et transports longue distance en août

Dès début août, le pass sanitaire sera exigé pour se rendre dans les cafés, les restaurants, les centres commerciaux. "Le pass sanitaire sera nécessaire même pour s'installer en terrasse", a précisé mardi 13 juillet le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Selon le ministère des Sports, les salles de sport devraient aussi être concernées.

Un pass sanitaire sera également exigé pour se rendre dans les hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux ainsi que pour emprunter les transports en commun longue distance, comme les avions, les trains et cars. "Ça concernera essentiellement les TGV et les Intercités, les cars qui font des trajets interrégionaux, et les trajets domestiques en avion", a détaillé le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari mardi sur BFMTV.  

Cette règle concernera les clients ou usagers et les salariés de ces structures. 

"En fonction de l'évolution de la situation, nous nous poserons la question de l'extension du pass sanitaire à d'autres activités encore", a précisé lundi soir Emmanuel Macron.

Les transports locaux et les campings non concernés

Le pass sanitaire ne sera pas nécessaire pour les transports locaux, a précisé mardi Jean-Baptiste Djebbari. Les TER, Transiliens, métros, bus, "essentiellement utilisés pour des motifs professionnels", "ne sont pas concernés par l'exigence du pass sanitaire", a-t-il expliqué.

Il ne sera pas non plus demandé dans les campings ni dans les résidences de tourisme, excepté dans les parties dédiées à la restauration, a indiqué le ministère de l'Economie mardi. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.