Chevaux mutilés : Gérald Darmanin appelle à la "mobilisation générale" des Français

Chevaux mutilés : Gérald Darmanin appelle à la "mobilisation générale" des Français
Gérald Darmanin, lundi 7 septembre, dans l'Oise

publié le lundi 07 septembre 2020 à 20h05

Les ministres de l'Intérieur et de l'Agriculture étaient en déplacement dans l'Oise, alors que les cas de mutilation d'équidés se multiplient.

Pendant que les enquêteurs tentent de résoudre le mystère des agressions de chevaux à travers la France, le gouvernement a lancé un appel à la "mobilisation générale" pour aider aux investigations. "Je voudrais décréter la mobilisation générale des Français, notamment des Français qui vivent en zone rurale, 90% de ces cas (étant) à signaler dans les zones de gendarmerie", a lancé Gérald Darmanin, lundi 7 septembre.

Le ministre de l'Intérieur appelle ainsi à "signaler tous les faits et indices qui permettent d'arrêter les personnes qui commettent ces faits extrêmement graves".


Gérald Darmanin a également appelé les propriétaires à "ne pas se faire justice eux-mêmes". "Je peux comprendre la détresse, mais j'en appelle à la raison. Il faut faire très attention, ne pas se faire justice soi-même et appeler le 17" a t-il rappelé. "Il n'y a pas de pistes privilégiées, nous essayons de comprendre le phénomène", a t-il ajouté, évoquant des cas similaires rapportés dans d'autres pays comme l'Allemagne, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

Le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie a quant à lui dénoncé des "actes de barbarie" perpétrés depuis le printemps, et dont les autorités ont constaté une "accélération" pendant l'été.


Ce lundi, un homme a été interpellé dans le Haut-Rhin et placé en garde à vue dans l'enquête ouverte fin août dans l'Yonne après des sévices infligés à un cheval et deux poneys. Il s'agit de la première arrestation dans une des enquêtes sur les mutilations de chevaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.