Chasse : Brigitte Bardot fustige Emmanuel Macron, "le fossoyeur des animaux et de la France"

Chasse : Brigitte Bardot fustige Emmanuel Macron, "le fossoyeur des animaux et de la France"
Brigitte Bardot, en 2007

publié le lundi 08 juin 2020 à 14h27

La militante de la cause animale a écrit une tribune acerbe contre le président de la République, au sujet de la réouverture anticipée de la chasse pour certaines espèces.

Le président ... du lobby des chasseurs.

C'est en ces termes que Brigitte Bardot qualifie Emmanuel Macron, dans une missive en date du 7 juin où elle s'en prend avec véhémence à l'ouverture anticipée de la chasse à certains animaux dont le sanglier, le chevreuil ou le renard. "Comment osez-vous lâchement permettre l'ouverture de la chasse, deux mois avant celle qu'autorise la loi européenne? En pleine période de reproduction, c'est scandaleux!", tonne la militante dans une lettre relayée sur son compte Twitter.

"Le confinement, que vous nous avez imposé, a permis de constater à quel point la nature, les animaux sauvages, reprenaient confiance sans la présence humaine, cette espèce qui a le don de se faire détester et craindre par toutes les autres espèces", estime t-elle, avant d'attaquer le chef de l'Etat : "L'exemple que vous donnez est lamentable. Vous êtes le fossoyeur des animaux, et, hélas, aussi celui de la France, avec toute votre indifférence", s'indigne t-elle.

Outre les périodes d'ouverture générale de la chasse (entre septembre et février), des exceptions peuvent être permises par arrêté préfectoral pour des chasses anticipées, dès le 1er juin. Depuis la levée du confinement, l'exécutif a pris plusieurs dispositions en ce sens, dont un décret du 18 mai permettant de raccourcir les délais de publication de ces arrêtés préfectoraux. Ces "délais raccourcis" ne resteront en vigueur que jusqu'au 10 juillet, précise Le Parisien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.