"Charlie Hebdo" : la plaque commémorative d'Ahmed Merabet dégradée, une plainte déposée

"Charlie Hebdo" : la plaque commémorative d'Ahmed Merabet dégradée, une plainte déposée
La plaque en souvenir d'Ahmed Merabet tué par les frères Kouachi a été dégradée

, publié le vendredi 17 juillet 2020 à 10h49

La plaque commémorative au policier assassiné lors de l'attentat de Charlie Hebdo, Ahmed Merabet a été dégradée. La préfecture de police a porté plainte.Anne Hidalgo a jugé cet acte "inadmissible".

La préfecture de police de Paris a annoncé jeudi porter plainte après la dégradation de la plaque en mémoire d'Ahmed Merabet, un policier tué par les frères Kouachi le 7 janvier 2015 lors des attaques contre Charlie Hebdo.



"La plaque rendant hommage à notre collègue Ahmed Merabet, tué par des terroristes en 2015, a été vandalisée.

Cet acte inacceptable ne restera pas impuni, le @prefpolice dépose plainte", a annoncé la préfecture de police de Paris sur Twitter.

Selon une source policière, des inscriptions au marqueur vert ont été relevés sur la plaque installée dans le XIe arrondissement de la capitale: "oui", "d'acc" "mais encore?", "les terroristes c'est eux".

Les politiques unanimes

Sur Twitter, les réactions des politiques fusent. Anne Hidalgo "condamne la dégradation avec la plus grande fermeté" et juge cet acte "inadmissible". Rachida Dati de son côté affirme que ceux qui ont vandalisé la plaque "devront répondre de leurs actes". Quant au député LR Eric Ciotti, il se dit "révolté" par ces faits.






Tué à bout portant

Ahmed Merabet avait été tué à bout portant en pleine rue par l'un des frères Kouachi quelques minutes après l'attaque de l'hebdomadaire Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.