Cette note de l'Insee qui en dit long sur les seniors d'aujourd'hui

Cette note de l'Insee qui en dit long sur les seniors d'aujourd'hui©Wochit

6Medias, publié le jeudi 12 juillet 2018 à 22h30

Une étude révèle de profonds changements dans le rapport des plus de 50 ans au monde du travail. Relayée par La Croix, elle explique qu'ils sont de plus en plus nombreux à travailler.

Les vieux jours des Français ne sont plus forcément un long fleuve tranquille. Une étude de l'Insee publiée le jeudi 12 juillet et décryptée par La Croix explique en effet qu'entre 2007 et 2017, la part des 50-64 ans ayant un emploi a progressé de 8 points, pour atteindre 61,5 %. D'après le quotidien, les plus de 50 ans représentent désormais presque un tiers (29,3 %) des actifs occupés en France, contre 23,8 % en 2007. L'augmentation du nombre de travailleurs est particulièrement marquée dans la tranche d'âge 55-59 ans et leur taux d'emploi s'est accru de 17% en dix ans. Il a cru de 13% pour les 60-64 ans alors que celui des moins de 55 ans n'a que peu varié. L'Insee impute principalement ces changements à deux facteurs : les différentes réformes des retraites et les « restrictions d'accès aux dispositifs de cessation anticipée d'activité. »



Davantage de travail en temps partiel

Les seniors travaillent de plus en plus à temps partiel, surtout les plus de 60 ans. Selon le rapport de l'Insee : « leur taux se démarque nettement avec 30,7 % d'entre eux à temps partiel. » Les Français âgés de 50-64 ans travaillent globalement davantage à temps partiel que le reste de la population : près de 21 % (+ 2,2 points en dix ans), contre 16 % pour les 25-49 ans, rapporte La Croix. D'après l'Insee, le travail à temps partiel des seniors semble moins subi que celui des jeunes actifs : seuls 26% des seniors employés à temps partiel déclarent en effet vouloir travailler davantage. Comme le rapporte La Croix, la plupart des seniors travaillent à durée limitée pour des raisons de santé ou pour des raisons personnelles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.