Ce qui change au 1er février

Ce qui change au 1er février©JOHANNA LEGUERRE / AFP

, publié le vendredi 29 janvier 2021 à 14h50

Gaz, électricité, péages... Certains tarifs augmentent. De nouvelles mesures pour les étudiants entrent aussi en vigueur. 

Le gaz augmente 


Les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie vont augmenter de 3,5% en moyenne au 1er février, sous l'effet d'une hausse des cours sur les marchés causée par une vague de froid en Asie, a annoncé lundi le régulateur. 




"Cette augmentation est de 0,9% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,1% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 3,7% pour les foyers qui se chauffent au gaz", selon la Commission de régulation de l'énergie (CRE). 

Depuis le 1er janvier 2019, les tarifs réglementés ont baissé de 14,1%, dont une baisse de 2,6 % entre le 1er janvier 2020 et le 1er février 2021. 

L'électricité grimpe aussi 

Les tarifs réglementés de vente de l'électricité vont augmenter de 1,6% en France à partir du 1er février. La CRE a proposé une hausse de 1,6%, toutes taxes comprises, des tarifs "bleus" résidentiels. Cela représente 15 euros par an en moyenne. Elle a aussi proposé une hausse de 2,6% TTC pour les professionnels.

La hausse se justifie notamment par "les conséquences de la crise sanitaire de la Covid-19 sur le système électrique français", a expliqué la CRE à la mi-janvier.

Hausse des tarifs des péages 

Les tarifs des péages autoroutiers vont augmenter en moyenne de 0,44%. Les hausses devraient s'échelonner entre 0,30% et 0,65% pour les réseaux les plus importants, avec une moyenne de l'ordre de 0,44%, selon le Comité des usagers du réseau routier. La hausse moyenne avait été de 0,80% en 2020 et de 1,9% début 2019. 

Les prix des cigarettes évoluent

Ces tarifs sont fixés par arrêté chaque mois. 

En février, certains paquets augmentent : les paquets de 20 cigarettes de Camel Blue 100's ou Camel Silver passent de 10,20 à 10,30 euros, les Lucky Strike Ice de 9,90 à 10 euros. 

D'autres repassent sous la barre des 10 euros : les Lucky Strike passent de 10 à 9,90 euros. 

Deux gestes pour les étudiants 

En déplacement à l'université de Saclay (Essonne) le 21 janvier, Emmanuel Macron a annoncé que les étudiants pourront revenir en "présentiel" à la fac un jour par semaine à partir du 1er février - si les conditions sanitaires le permettent, a nuancé ensuite la ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal. 

En outre, un "chèque-psy" va être mis en place à compter du 1er février pour permettre aux étudiants en situation de mal-être ou de détresse de consulter un psychologue ou psychiatre et se faire soigner.

Les deux-roues ne peuvent plus circuler entre les files 

La circulation des deux-roues motorisés entre deux files de voitures, qui était expérimentée depuis 2016 dans 11 départements dont l'Ile-de-France, est interdite à partir du 1er février. 

Cette expérimentation, qui a eu lieu sur certaines routes en Ile-de-France, dans les Bouches-du-Rhône, en Gironde et dans le Rhône, s'achève le 31 janvier. L'objectif était de tenter d'encadrer cette pratique très répandue chez les motards. Mais, pour la délégation à la sécurité routière, le bilan de l'accidentalité est "décevant". Un rapport "montre que l'accidentalité des deux-roues motorisés a augmenté de 12% sur les routes où l'expérimentation de la circulation inter-files a eu lieu, alors qu'elle a baissé de 10% sur les autres routes des départements concernés", selon un communiqué de la délégation à la Sécurité routière. 

Une nouvelle chaîne pour soutenir la culture 

France Télévisions lance "Culturebox", une chaîne éphémère pour soutenir la culture. Elle sera diffusée à partir du 1er février à 20H30 sur le canal 19 de la TNT, qui était occupé jusqu'à l'été dernier par France Ô. 

Accessible également sur la plateforme france.tv, cette chaîne "offrira quotidiennement au plus grand nombre, un accès direct et gratuit à la culture", indique France Télévisions. 

Culturebox "proposera de nombreux concerts, spectacles de théâtre et de danse, festivals captés ces toutes dernières années à Paris, au cœur des régions et en Outre-mer", et diffusera chaque semaine un spectacle inédit ainsi que des rendez-vous quotidiens avec les acteurs du monde de la culture. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.