"Ce n'est pas un sport violent, c'est un sport d'évitement" : des clubs amateurs tentent de redorer le blason du rugby

"Ce n'est pas un sport violent, c'est un sport d'évitement" : des clubs amateurs tentent de redorer le blason du rugby©FANNY LECHEVESTRIER / FRANCEINFO

franceinfo, publié le vendredi 02 février 2018 à 08h32

Pour son premier match dans le Tournoi des six nations 2018, le XV de France, affronte l'Irlande, samedi 3 février, et tentera de redorer le blason tricolore. Affaire Altrad-Laporte, démêlées autour du licenciement de Guy Novès, l'ex-sélectionneur de l'équipe de France, ou encore agressions sexuelles, le rugby est jugé de plus en plus violent. Avec, en sus, un désintérêt des amateurs pour la discipline, qui compte de moins en moins de licenciés. Loin de l'équipe de France, des clubs amateurs tentent d'inverser la tendance comme à l'AS Mâcon en Bourgogne. 

"Jamais sans mon ballon"

Là, sur le terrain d'entraînement, les jeunes de l'AS Mâcon participent à un atelier de passes avec des balles de tennis pour travailler l'agilité. D'autres, plus loin, cherchent à…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - "Ce n'est pas un sport violent, c'est un sport d'évitement" : des clubs amateurs tentent de redorer le blason du rugby
  • C'est devenu un sport de baston organisée, comme le hockey sur glace. Nul.

  • certains patrons de clubs ont participé à donner cette image désastreuse qui fait que l'on assiste à des matchs inintéressants où l'on sent une recherche de l'affrontement, voire de la castagne; et bien évidemment les gentlemen de l'ASM en font les frais ( voir le nombre de blessés notamment Parra à nouveau ) ; on dirait que leur objectif but est de "descendre" les meilleurs joueurs ; il faudrait plus de rigueur de la part de certains arbitres

  • Ce n'est pas dommage : le rugby est devenu une compétition de tas de viande contre d'autres tas de viande. Plus aucun intérêt à regarder des bourrins se rentrer dans le lard sans finesse. Il fut un temps où tous les gabarits avaient leur place dans une équipe. C'est hélas devenu impossible.

    Ah, vous préférez le foot, je comprends mieux.

  • Pas du tout violent. Il y a 2/ aux actualités, interview d'un joueur de rugby HANDISPORT ; il nous a expliqué avoir été blessé très violemment lors d'un match et s'est retrouvé en fauteuil roulant. Alors, le pas VIOLENT, je n'y crois pas.

  • ce rugby là c'est du rugby en salle! comme le foot quoi! Mais sur la pelouse c'est la guerre! dans les tribunes aussi...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]