"Ce n'est pas lui!" : le désarroi de Brigitte Macron face aux attaques des "gilets jaunes"

"Ce n'est pas lui!" : le désarroi de Brigitte Macron face aux attaques des "gilets jaunes"©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 27 janvier 2019 à 10h24

Dans une enquête publiée ce 27 janvier, le JDD rapporte que le 7 décembre dernier, veille d'un samedi de mobilisation des "gilets jaunes", Brigitte Macron s'est rendue dans un bunker du PC Jupiter, réservé au chef de l'État.

"On nous a expliqué qu'en cas d'alerte c'est là qu'il faudrait peut-être se réfugier", indique un témoin. Après plusieurs semaines de manifestations, la première dame "ne comprend pas que l'image de son mari soit à ce point dégradée sur les ronds-points occupés, sur les banderoles, dans les slogans", précise le journal.



"Ce n'est pas lui!" répond même Brigitte Macron aux critiques haineuses adressées à son époux. Et face aux propos dont son épouse est également la cible, le président, lui aussi, est "très touché pour Brigitte, comme Pompidou l'avait été pendant l'affaire Markovic", selon un proche.

À ce moment de la crise des "gilets jaunes", début décembre, Brigitte Macron "vivait un truc inattendu, disproportionné et d'une violence inouïe", rapporte un témoin. Emmanuel Macron, lui, constate alors "un degré de haine qui interpelle".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.