Castaner a-t-il abusé de sa position pour monter à bord d'un train complet ?

Castaner a-t-il abusé de sa position pour monter à bord d'un train complet ?
Christophe Castaner à Paris, le 15 avril

Orange avec AFP, publié le lundi 23 avril 2018 à 14h22

La CGT Cheminots accuse le chef de file de La République en Marche d'avoir usé de son influence pour embarquer à bord d'un TGV bondé, entre Marseille et Paris, ce que l'intéressé dément.

Dans un message publié sur Twitter dimanche 22 avril, veille de grève à la SNCF, la CGT Cheminots de Marseille affirme que Christophe Castaner a pu monter à bord d'un TGV Marseille-Paris alors que le train était complet et que d'autres passagers "se sont vus refuser l'accès". " Il y a les gens qui ne sont rien, et les élites", conclut le tweet.

Interrogé par France Info, l'intéressé a démenti dans la journée. " J'ai payé ma réservation avec ma carte bleue personnelle. J'ai voyagé en seconde comme d'autres personnes sans siège attribué", assure le délégué général LREM. Il admet avoir effectivement été accueilli par le responsable du train comme "c'est souvent l'usage", mais que ce dernier n'a pas fait de différence de statut.

Lundi, la grève à la SNCF était suivie par environ 17,45% des salariés de la compagnie ferroviaire.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.