Carte de vœux du ministère de l'Intérieur : Gérard Collomb choisit le dessinateur de la Marianne virale de l'après 13-Novembre

Carte de vœux du ministère de l'Intérieur : Gérard Collomb choisit le dessinateur de la Marianne virale de l'après 13-Novembre
Des bougies déposées devant le Carillon, l'une des terrasses prises pour cibla par les terroristes du 13 novembre.

Orange avec AFP, publié le dimanche 31 décembre 2017 à 08h40

Il avait ému la France et le monde avec sa Marianne en larme bleues, blanches et rouges publiée au lendemain des attentats du 13 novembre 2015 à Paris. Benjamin Régnier, étudiant en design, dessine cette année les cartes de vœux du ministère de l'Intérieur à la demande de Gérard Collomb, rapporte 20 Minutes samedi 30 décembre.

"Il y a deux mois, j'ai reçu un mail de mon ancienne école me disant que le ministère de l'Intérieur cherchait à me joindre. Au début, je me suis dit 'mais qu'est ce que c'est que cette histoire'", raconte le jeune homme au quotidien.



Le ministre de l'Intérieur lui-même a fait part de son choix vendredi 29 décembre sur Twitter. "Dans la nuit du 13 au 14 novembre 2015, la 'Marianne' de Benjamin Régnier, étudiant en design, avait bouleversé les internautes du monde entier après les attaques qui endeuillèrent la France. Je lui ai confié la réalisation de la carte de vœux 2018 du ministère de l'Intérieur", écrit Gérard Collomb sur le réseau social.



Cette fois-ci, la "Marianne" du desinateur sera optimiste, mais dans le même esprit graphique. "Ils m'ont demandé de réaliser une Marianne dans le même esprit au niveau du style, donc à l'encre rouge et bleu, mais avec un message d'espoir", détaille Benjamen Régnier pour 20 Minutes. Elle "aborde 2018 avec confiance" ajoute le ministère. La commande du Gérard Collomb était en phase avec l'inspiration de Benjamin Régnier. "C'était également ce que je voulais dessiner. Une "Marianne" qui ne baisse pas les bras", conclut-il.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.