Carrefour arrête de vendre des BN, les salariés de la Biscuiterie nantaise s'inquiètent

Carrefour arrête de vendre des BN, les salariés de la Biscuiterie nantaise s'inquiètent
La Biscuiterie nantaise (BN), le 5 octobre 2012 à Vertou (Loire-Atlantique).

Orange avec AFP-Services, publié le jeudi 16 mai 2019 à 12h10

Le groupe de grande distribution a retiré l'emblématique biscuit de ses rayons depuis plusieurs mois. L'usine de Vertou (Loire-Atlantique), en difficulté ces dernières années, a vu sa production et ses effectifs diminuer.

Les syndicats vont faire jouer leur droit d'alerte lors du prochain comité d'entreprise, le 23 mai. 

En trois ans, le nombre de salariés a reculé de 420 à 364, selon RTL jeudi 16 mai. La production a aussi chuté : "Avec 15.000 tonnes de biscuits élaborés en 2018, jamais la production n'a été aussi faible ici", explique  David Moello, délégué CGT, à actu.fr. "Jusqu'en 2015, la moyenne était de 25.000 à 30.000 tonnes". 

En cause, selon le syndicat : le retrait des BN des rayons des magasins Carrefour, qui était l'un des plus gros clients de la marque, selon RTL. L'enseigne préfère commercialiser sa marque distributeur de goûters. La radio indique que Carrefour pointe du doigt la loi Alimentation. Le texte, entré en vigueur le 1er février, relève de 10% le seuil de vente à perte (le prix en dessous duquel un distributeur ne peut vendre un produit). La loi a eu pour effet pervers de faire grimper les prix de nombreux produits de grande marque. 




Selon RTL, les syndicats reprochent aussi à la direction de ne pas innover. Ils lui demandent de changer de stratégie en investissant pour imaginer de nouvelles recettes de biscuits. 



Les syndicats, qui réclament aussi plus de transparence, vont déclencher leur droit d'alerte lors du prochain CSE (comité social et économique, qui remplace le comité d'entreprise), le 23 mai. La Biscuiterie nantaise appartient au groupe turc Yildiz Holding depuis 2014. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.