Carburants : le conflit Iran/USA fait encore grimper les prix à la pompe

Carburants : le conflit Iran/USA fait encore grimper les prix à la pompe
Une station-service à Caen, en 2019

, publié le lundi 06 janvier 2020 à 17h00

Le regain de tensions entre l'Iran et les Etats-Unis a fait enfler les prix du pétrole, dont les effets se font ressentir dans les stations-services.

Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière.

Cette hausse s'inscrit dans le sillage de celle des cours du brut, affectés par les tensions exacerbées entre Téhéran et Washington.

Augmentation continue depuis fin-novembre

Le prix du gazole, carburant le plus vendu avec près de 80% des volumes, a atteint 1,4841 euro par litre, en hausse de 0,93 centime par rapport à la semaine précédente, selon les données du ministère de la Transition écologique et solidaire. Ses prix n'ont cessé d'augmenter chaque semaine depuis la fin novembre. L'essence super sans plomb 95 valait 1,5365 euro, en progression de 0,71 centime.

Le SP95-E10, qui contient jusqu'à 10% d'éthanol, s'affichait pour sa part à 1,5186 euro, soit 1,11 centime de plus. Enfin, le SP 98 a atteint 1,6006 euro, en hausse de 0,82 centime. Les prix des carburants à la pompe varient en fonction de plusieurs paramètres comme le cours du baril de pétrole, le taux de change euro-dollar, le niveau des stocks de produits pétroliers et de la demande, ainsi que des taxes.

Les cours ont progressé dans l'ensemble ces dernières semaines, alimentés par les tensions au Moyen-Orient. Dans le même temps, la CGT a appelé au blocage de toutes les raffineries à partir de mardi 7 janvier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.