Cantal : un homme blesse très grièvement son épouse avant de se suicider

Cantal : un homme blesse très grièvement son épouse avant de se suicider
Une voiture de police à Nîmes, le 5 novembre 2014.

Orange avec AFP, publié le mercredi 25 avril 2018 à 21h53

Le pronostic vital de la victime est engagé.

Un homme de 46 ans a tiré à deux reprises sur son épouse, avec qui il est en instance de divorce, avant de se donner la mort, mercredi 25 avril sur le parking d'un collège d'Aurillac, a-t-on appris auprès du parquet.

"Très grièvement blessée au ventre", la victime, âgée de 37 ans et dont "le pronostic vital est engagé", a été évacuée sur le centre hospitalier d'Aurillac, a précisé le procureur de la République d'Aurillac, Olivier Clémençon, dans un communiqué.

Le couple a quatre enfants

Peu avant 14H00, le père de famille armé d'une carabine, s'est présenté sur le parking du collège La Ponétie, où son épouse est assistante d'éducation, a expliqué le magistrat. "Après une brève conversation", le mari aurait alors tiré à deux reprises sur sa conjointe, avant de "retourner l'arme contre lui", a ajouté le procureur, précisant que l'homme était décédé. Le couple a quatre enfants, a précisé le quotidien La Montagne.

Il n'y a pas eu d'autres blessés. Une enquête judiciaire a été ouverte confiée au commissariat de police d'Aurillac. Une cellule psychologique a été mise en place au sein du collège.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.