Canicule : deux réacteurs nucléaires à l'arrêt

Canicule : deux réacteurs nucléaires à l'arrêt
Les deux réacteurs de Golfech seront à l'arrêt jusqu'au 30 juillet au moins.
A lire aussi

Orange avec AFP-Services, publié le mardi 23 juillet 2019 à 07h41

EDF a annoncé lundi l'arrêt des deux réacteurs nucléaires de la centrale de Golfech dans le Tarn-et-Garonne. Ils pourraient être relancés le 30 juillet. 

Les eaux de la Garonne trop chaudes.

EDF va arrêter cette semaine les deux réacteurs nucléaires de la centrale de Golfech (Tarn-et-Garonne) en raison de la canicule. Le réacteur numéro 2 de Golfech doit s'arrêter à partir de mardi soir et le réacteur numéro 1 à partir de mercredi, a indiqué l'électricien lundi 22 juillet.



Leur redémarrage est prévu le mardi 30 juillet, avec des réserves. "La date de fin de cet arrêt pour contraintes environnementales correspond à la fin des prévisions de température disponibles. Cet arrêt est susceptible de se prolonger", a précisé EDF.

Un risque pour la faune et la flore 

Le groupe avait prévenu la semaine dernière que la centrale de Golfech, qui compte deux réacteurs de 1.300 MW chacun, pourrait être ralentie voire arrêtée "en raison des prévisions de température sur la Garonne". L'électricien utilise en effet l'eau des fleuves pour refroidir les réacteurs avant de la rejeter. Toutefois, celle-ci ne doit pas dépasser une certaine température, afin d'éviter des conséquences néfastes pour la flore et la faune aquatiques. EDF peut donc arrêter des réacteurs ou simplement réduire la puissance de certaines unités si besoin.


Mardi, 59 départements franaçais ont été placés par Météo France en vigilance orange canicule. Si la consommation d'électricité en France devrait croître cette semaine à cause de la vague de chaleur qui a gagné le pays, la production sera suffisante, a estimé lundi RTE, le gestionnaire du réseau à haute tension.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.