Canicule : attention à l'intoxication au monoxyde de carbone

Canicule : attention à l'intoxication au monoxyde de carbone
Ces accidents peuvent être graves, voire mortels. Illustration.

, publié le samedi 29 juin 2019 à 14h25

La canicule peut provoquer des émanations de monoxyde de carbone dans les logements équipés de chauffe-eaux au gaz ou au fioul. 24 cas ont été détectés dans le Bas-Rhin depuis le début de l'alerte canicule.  

Depuis le début de la canicule, 24 cas d'intoxication au monoxyde de carbone ont été constatés dans le Bas-Rhin alerte la préfecture samedi 29 juin. Les cas sont plus particulièrement constaté dans l'Eurométropole. 

Comment expliquer cette recrudescence de cas ? Par les températures notamment. En cas de fortes chaleurs l'évacuation des gaz de combustion, qui s'échappent pendant l'utilisation des chauffe-eau raccordés au gaz ou au fioul, explique France Bleu Alsace. L'ensoleillement des souches de cheminées peut également dans certains cas entraîner des phénomènes de refoulement de monoxyde de carbone dans les logements. 



Ces accidents peuvent être graves, voire mortels alertent les autorités du Bas-Rhin. Les symptômes avant-coureurs d'une intoxication au monoxyde de carbone sont les maux de tête, les vertiges, ou encore les fatigues musculaires ou les nausées. Il faut alors prévenir les services d'urgences. Un détecteur est également recommandé. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.