Canicule : alerte rouge déclenchée dans 20 départements

Canicule : alerte rouge déclenchée dans 20 départements
Le thermomètre devrait monter jusqu'à 43 degrés

, publié le mercredi 24 juillet 2019 à 16h20

Météo-France place 20 départements de la moitié nord de l'hexagone en niveau de vigilance rouge, en prévision du pic de canicule attendu jeudi 25 juillet. A Paris, les températures maximales devraient exploser le record absolu de chaleur, qui date de 1947.

La situation est inédite dans l'histoire. 20 départements sont placés en alerte rouge canicule à partir de ce mercredi 24 juillet, 16h. La toute première vigilance rouge canicule avait été déclenchée fin juin dans le sud du pays. Cette fois, l'alerte rouge "va toucher 20 millions" de Français, dans une zone allant de l'Yonne à la frontière belge, en passant par l'Île-de-France, a précisé Agnès Buzyn dans une conférence de presse tenue dans l'après-midi.

Les départements concernés par la vigilance rouge sont : l'Aisne (02), Aube (10), Eure (27), Eure-et-Loir (28), Loiret (45), Marne (51), Nord (59), Oise (60), Pas-de-Calais (62), Paris et petite couronne (75-92-93-94), Seine-Maritime (76), Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Somme (80), Yonne, Essonne (91) et Val-d'Oise (95).



"C'est une canicule qui présente des caractéristiques assez extrêmes par son étendue et l'importance", a indiqué la ministre de la Santé. "Personne n'est à l'abri", avertit-elle. L'alerte implique que "tout le monde doit se sentir concerné. Aucun organisme n'est prémuni d'une complication liée à la chaleur".



Côté mercure, des températures encore jamais observées devraient s'abattre sur l'hexagone. Selon Météo-France, le thermomètre devrait monter localement jusqu'à 43 degrés. A Paris, le record absolu de chaleur (40,4°C, en 1947) devrait être largement dépassé, avec 42 degrés annoncés sous abri.


60 départements restent en vigilance orange. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.