Campion poursuivi en justice pour diffamation et injure homophobe

Campion poursuivi en justice pour diffamation et injure homophobe
Marcel Campion le 23 novembre 2017 à Paris

AFP, publié le mardi 23 octobre 2018 à 16h57

Le roi des forains Marcel Campion est poursuivi en justice pour diffamation et injure homophobe devant le tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis) par l'ancien premier adjoint à la mairie de Paris Bruno Julliard, a appris mardi l'AFP auprès de son avocate.

"A la diffamation et l'injure, Marcel Campion a ajouté l'homophobie", a déploré auprès de l'AFP Me Sabrina Goldman, estimant qu'"au-delà même du cas personnel de M. Julliard, il faut être inflexible sur la banalisation de tels propos haineux".

Fin septembre, le roi des forains a provoqué un tollé après la publication d'une vidéo dans laquelle il tient des propos homophobes à l'égard de responsables homosexuels - assumés ou supposés - de la mairie, dont Bruno Julliard.

"Le contexte d'agression homophobe, malheureusement quasi quotidienne depuis plusieurs semaines, a confirmé ma détermination à agir en justice", a précisé M. Julliard à l'AFP.

"Aucun acte homophobe, qu'il s'agisse d'injure ou d'agression, ne doit rester impuni", a-t-il ajouté, annonçant qu'en cas de condamnation de M. Campion au paiement de dommages et intérêts, l'élu parisien reverserait "la totalité de la somme à l'association SOS Homophobie".

A la suite de la polémique, M. Campion, 78 ans, a annoncé son retrait du marché de Noël de Paris, la fin de ses activités foraines et son intention de vendre sa célèbre grande roue, dénonçant "un haro" contre lui de la part de la mairie de Paris.

En guerre ouverte depuis de nombreux mois avec la maire de Paris Anne Hidalgo, Marcel Campion souhaite désormais mener une bataille politique en se présentant aux élections municipales parisiennes en 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.