Cambrai : trois mois de prison ferme pour avoir craché sur un policier lors d'un contrôle de confinement

Cambrai : trois mois de prison ferme pour avoir craché sur un policier lors d'un contrôle de confinement
Un policier effectuant un contrôle dans le cadre des mesures de confinement le 24 mars 2020.

, publié le vendredi 27 mars 2020 à 20h59

Une femme de 20 ans, qui se promenait dans la rue à Cambrai (Nord) sans attestation de déplacement dérogatoire, a écopé de trois mois de prison ferme en raison de son comportement lors d'un contrôle de police, mardi 24 mars.

C'est un contrôle banal dans le cadre du confinement qui a dégénéré à Cambrai (Nord). Mardi 24 mars, une femme de 20 ans est contrôlée par une patrouille de police, alors qu'elle se trouve dans la rue avec son compagnon et leurs jeunes enfants.



La jeune femme, qui ne disposait pas d'une attestation de déplacement dérogatoire en règle, a d'abord tenté de "partir en courant", a raconté à l'AFP le procureur de la République de Cambrai, Rémi Schwartz. 

"Lorsque les policiers l'ont rattrapée", elle les a alors insultés, frappés, et leur a craché dessus, a-t-il précisé, confirmant une information de la Voix du Nord

Placée en garde à vue puis jugée jeudi en comparution immédiate, elle a été condamnée à trois mois de prison ferme pour outrage, rébellion et violences volontaires - n'ayant pas entraîné d'incapacité temporaire de travail (ITT) - sur des personnes dépositaires de l'autorité publique. Elle a également écopé d'une amende de 135 euros pour avoir violé les règles du confinement.

La peine n'a pas été assortie d'un mandat de dépôt.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.