Calvados : trois jours après sa disparition, une personne atteinte d'Alzheimer retrouvée par un chien

Calvados : trois jours après sa disparition, une personne atteinte d'Alzheimer retrouvée par un chien ©Panoramic (photo d'illustration)

publié le mardi 20 juillet 2021 à 18h05

Le Dauphiné Libéré explique qu'un homme de 77 ans, atteint de la maladie d'Alzheimer, avait disparu depuis vendredi 16 juillet dans le Calvados. Lundi 19 juillet, il a finalement été retrouvé au milieu d'un champ de maïs grâce à un chien.

Une disparition agitait le Calvados depuis vendredi 16 juillet. Un homme âgé de 77 ans, touché par la maladie d'Alzheimer, était porté disparu. Mais comme le rapporte Le Dauphiné Libéré, l'homme a finalement été retrouvé dans des conditions très surprenantes.


À l'annonce de la disparition de l'individu, un important dispositif a été mis en place par les forces de l'ordre pour tenter de le retrouver. Sur sa page Facebook, la gendarmerie du Calvados explique avoir déployé des "équipes cynophiles, motos tout-terrain, drive, hélicoptère équipé d'une caméra thermique, patrouilles de militaires d'active et de réservistes", ainsi qu'une cinquantaine de gendarmes. Pourtant, c'est autrement que l'homme a été localisé.

Le flair d'un chien

Outre les gendarmes et les nombreux équipements à leur disposition, c'est grâce à quelqu'un d'autre que le disparu a été retrouvé : Paddle. C'est un chien qui aidait à suivre quelques pistes. L'une d'entre elles l'a emmené lui et les militaires vers un champ de maïs près du village de Sommervieu, rapporte Le Dauphiné Libéré.

Si le chien s'est ensuite arrêté, les forces de l'ordre ont poursuivi cette piste après qu'un riverain les a alertés sur des appels au secours venant du champ en question. L'homme de 77 ans a alors été aperçu. Il était allongé dans le champ. La gendarmerie du Calvados évoque un homme "très affaibli et un peu blessé". Conscient, il a par la suite été pris en charge puis amené à l'hôpital. Sur leur page Facebook, les gendarmes assurent que "ses jours ne sont pas en danger".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.