France

Calvados : pour payer l’Ehpad de sa femme, un retraité est contraint de vendre sa maison

À 83 ans, Marc doit vendre sa maison pour financer le séjour de sa femme dans un établissement de santé. Une situation bien compliquée pour le retraité, qui s’est confié à BFMTV.

Un immense sacrifice. À Fleury-sur-Orne (Calvados), un retraité de 83 ans va être obligé de vendre sa maison pour pouvoir financer le séjour en Ehpad de son épouse. “Ma femme est partie en Ehpad à la suite de chutes à répétition que je ne pouvais plus gérer”, confie cet habitant normand à BFMTV. Ce bouleversement chamboule totalement la situation financière de ce couple de retraités, obligeant Marc à devoir se séparer de sa propriété.

Le coût de l’Ehpad, trop onéreux pour les finances du couple, est la cause principale de ce problème. L’établissement de santé “coûte 2 500 euros et les charges courantes de la maison, c’est-à-dire la mutuelle, les assurances, l’eau et l’électricité, font qu’il me reste 200 euros pour vivre”, explique l’octogénaire à la chaîne.

“Des souvenirs vont partir”

Le rythme n’est pas tenable pour Marc. Le couple gagne, à deux, 2 900 euros par mois. “Il faut se faire une raison”, pointe le retraité au sujet de cette situation qu’il qualifie lui-même d’”un petit peu déroutante”. Le couple et ses enfants ont résidé dans cet endroit, seul Marc y habite encore pour le moment. Mais la donne pourrait rapidement évoluer.

Tout un tas de souvenirs vont partir d’ici”, reconnaît le retraité. La suite pour Marc ? Réussir à trouver un appartement où il pourra vivre désormais. Mais sa mission s’annonce compliquée face aux prix élevés des loyers. Comme l’explique BFMTV, le retraité de 83 ans n'est pas considéré comme prioritaire pour obtenir un logement.

publié le 28 octobre à 11h55, Baptiste Marin, 6Medias

Liens commerciaux