Calvados : les gendarmes interrompent une fête clandestine rassemblant une centaine de personnes

Calvados : les gendarmes interrompent une fête clandestine rassemblant une centaine de personnes©DENIS CHARLET / AFP

, publié le samedi 06 mars 2021 à 14h30

L'organisateur a été interpellé et les participants verbalisés. Une enquête a été ouverte. 

Vendredi 5 mars, une fête clandestine a réuni une centaine de participants à Ernes, dans le Calvados.

La gendarmerie est intervenue pour mettre fin à la soirée. "L'organisateur a été interpellé et les participants verbalisés. Une procédure judiciaire est en cours. Face à la Covid-19, l'heure n'est pas au relâchement", a souligné le préfet du département sur Twitter.



Selon les gendarmes, la fête, qui était payante, a eu lieu dans un gîte de Ernes, un village de 300 habitants situé à une trentaine de kilomètres au sud-est de Caen, et une centaine de personnes y ont participé. Selon le maire de la commune, Xavier Lamandé, ce n'est pas la première fois qu'une fête clandestine est organisée dans ce gîte, rapporte Ouest-France.


Le parquet de Caen a indiqué à l'AFP qu'une enquête était ouverte mais n'était pas en mesure de confirmer le nombre de participants. "Nous allons avoir un certain nombre de gardes à vue", a ajouté Amélie Cladière, procureur de la République de Caen.

La nature des chefs de l'enquête n'a pas encore été déterminée. "La question de savoir si c'était une fête payante fait que nous travaillons sur un éventuel travail dissimulé. Il y aurait la question de la dégradation dans le gîte. Et il y aurait une éventuelle mise en danger d'autrui mais la mise en danger d'autrui est une infraction qui est assez contrainte en terme de qualification : il faut que les personnes aient été exposées à un risque immédiat, c'est une hypothèse pour le moment", a précisé la magistrate.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.