Calais: le ferry échoué arrimé au port, les passagers rembarqués pour Douvres

Chargement en cours
 Manoeuvres autour d'un ferry qui s'est échoué dans le port de Calais (Pas-de-Calais), le 10 décembre 2017

Manoeuvres autour d'un ferry qui s'est échoué dans le port de Calais (Pas-de-Calais), le 10 décembre 2017

1/2
© AFP, Denis Charlet
A lire aussi

AFP, publié le dimanche 10 décembre 2017 à 20h57

Un ferry en partance pour Douvres, qui s'était échoué dimanche à la mi-journée au port de Calais avec 313 personnes à bord, en raison de vents violents, a été définitivement mis en sécurité dans la soirée après plusieurs heures d'un remorquage délicat. 

En début de soirée, quatre remorqueurs, dont deux venus en renfort, ont manœuvré le bateau, préalablement remis à flot bien qu'en partie endommagé aux moteurs, pour le ramener à quai.

"Les 208 passagers ont pu débarquer et le trafic reprend au fur et à mesure", a déclaré lors d'un point presse au terminal du port le préfet du Pas-de-Calais, Fabien Sudry. La plupart des passagers, qui ont pu être pris en charge par une cellule médico-psychologique, devaient rembarquer directement dans un autre ferry pour Douvres.

L'accident s'est produit peu après l'embarquement, vers 11H35 (10H35 GMT), alors que le ferry effectuait une manœuvre de sortie.

"Quand ils quittent leur poste d'accostage, les bateaux doivent ici sortir en marche arrière. C'est en reculant que le Pride of Kent a sans doute pris une rafale" et s'est échoué tout près d'un quai, a détaillé à l'AFP Jean-Marc Puissesseau, président du port.

Depuis samedi, la région est placée en alerte aux vents violents et des rafales extrêmement fortes soufflaient sur le littoral. 

Fallait-il laisser le navire partir dans ces conditions ? "Calais est un port qui a l'habitude de conditions climatiques exceptionnelles", a répondu M. Sudry, soulignant que "d'autres ferries avaient quitté le port sans difficultés le matin".

"C'est un événement tout à fait exceptionnel", a-t-il ajouté.

Pour la maire de Calais, Natacha Bouchart, "ce n'est pas un problème de sécurité". "C'est le seul événement (de ce type) qu'on ait connu", a-t-elle dit.

Une enquête administrative a été ouverte pour déterminer les causes de l'accident.

"Il n'y a pas de problème, pas de blessé", avait auparavant indiqué à l'AFP la porte-parole de la compagnie, Karine Warnault, précisant que les passagers à l'intérieur avaient été pris en charge, informé et nourris.

A bord du "Pride of Kent", il y avait 313 personnes, soit 208 passagers et 105 membres de l'équipage. Ce ferry, qui devait rallier le port britannique de Douvres, embarque également 74 poids-lourds, 36 véhicules légers et un autocar.

Dans l'accident, deux voies d'eau "réduites" se sont produites "sans conséquence sur la stabilité du bâtiment" selon les autorités.

- Trois remorqueurs -

En début de soirée, le trafic, interrompu depuis le début d'après-midi, reprenait peu à peu, après que deux navires, un P&O et un DFDS ont pu sortir du port vers 18h00.

Sur place, une trentaine de badauds, bravant la tempête, ont assisté aux opérations de sauvetage depuis la jetée opposée, près de la plage. 

"Je n'avais jamais vu de ferry qui se plante comme ça", a lancé Bernard, Calaisien de 50 ans, expliquant que le vent soufflait déjà extrêmement fort a midi, aux alentours de 30 noeuds. 

"C'est incroyable qu'ils (le port) l'aient laissé sortir", s'étonne aussi Stéphane, 47 ans, emmitouflé dans sa parka. 

Le port de Calais est l'un des plus grands d'Europe en termes de passagers, avec plus de neuf millions de voyageurs en 2016, selon les chiffres officiels.

 
69 commentaires - Calais: le ferry échoué arrimé au port, les passagers rembarqués pour Douvres
  • super du boulot pour les ARNO

  • Il me semble que le trafic aurait du être interrompu vu la météo!J'ai déjà pris un ferry dans ces conditions et c'est un sac à vomi que l'on m'a présenté et obligé de rester cloué à son siège car tout déplacement est impossible!!!En cette période où le trafic est moindre!Il n'y a que peu de manque à gagner!

    avatar
    JEANPAIN  (privé) -

    faut aller au bar, milieu du navire, moins de mouvement CQFD......

  • J'ai parcouru les coms et réactions affichées sur ce sujet. Ce n'est pas la première fois que, sur un sujet aussi particulier, je relève une incroyable quantité de personnes qui s'expriment, sans avoir la moindre idée des énormités qu'ils avancent.

    Mettre le pied, ne serait-ce qu'une heure, sur un navire, à plus forte raison lorsque les éléments ne permettent aucunement le contrôle dans une zone aussi exiguë et délicate, leur apporterait humilité et recul.

  • bravo a l équipage courage

  • on dit "amarré", pas "arrimé", l'arrimage étant la répartition de la cargaison dans un navire, l'amarrage l'action de fixer le navire le long d'un quai ou bouée ou ducs d'albes à l'aide d'amarres, généralement aussières en sythétique ou acier... donc merci de rectifier le titre!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]