"Ça y est, je vais y passer" : Marlène Schiappa raconte son agression dans le métro

"Ça y est, je vais y passer" : Marlène Schiappa raconte son agression dans le métro
Marlène Schiappa à l'Assemblée nationale le 21 novembre 2017.

Orange avec AFP, publié le samedi 24 février 2018 à 16h16

Marlène Schiappa, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes raconte son agression au Parisien, "comme plein de femmes", a-t-elle précisé.

Marlène Schiappa révèle avoir été agressée dans les colonnes du Parisien vendredi 23 février. À la question : "avez-vous été agressée sexuellement ?".

La secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes répond : "Oui, comme plein de femmes, j'ai eu droit à tout l'éventail".



Elle raconte cette fois où elle marchait dans les couloirs du métro en lisant un magazine. "D'un coup, je suis tirée par deux mecs qui m'emmènent à l'abri des regards. L'un d'eux me plaque contre le mur et l'autre essaie de me déshabiller. Dans ma tête, je me dis : 'ça y est, je vais y passer'", se souvient Marlène Schiappa. La jeune femme de 37 ans s'en est tirée en appliquant un conseil de son père : 'Si on t'agresse, donne un coup de genou entre les jambes pour te libérer'. Je mets le coup de genou, je me dégage et sors du métro".

"J'ai culpabilisé"

Marlène Schiappa parvient à s'enfuir. Elle appelle alors l'un de ses amis, qui lui reproche son manque de vigilance. "Mais pourquoi tu lis dans le métro ? ", lui demande-t-il alors. "Sur le moment, je m'en suis voulu, j'ai culpabilisé", regrette l'auteur de "La Culture du viol" auprès du Parisien.

"Ai-je été violée ? Je ne répondrai pas à cette question", lâche la secrétaire d'État. Et d'expliquer : "Je n'ai pas envie de rentrer dans les détails. Je n'ai pas intérêt à raconter ce qui m'est arrivé à moi en particulier, au risque de déporter le sujet. Je ne veux pas que mon combat pour l'égalité entre les femmes et les hommes apparaisse comme un combat personnel".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.