"Ça leur fera un souvenir" : Royal réagit à l'arrestation polémique de 151 lycéens

"Ça leur fera un souvenir" : Royal réagit à l'arrestation polémique de 151 lycéens©Panoramic

6Medias, publié le dimanche 09 décembre 2018 à 14h56

Invitée sur Europe 1 ce dimanche 9 décembre, Ségolène Royal a réagi à la polémique sur l'interpellation de 151 lycéens à Mantes-la-Jolie.

Les images de l'interpellation de 151 lycéens à Mantes-la-Jolie (Yvelines) jeudi, en marge d'une mobilisation contre la réforme du lycée, ont fait le tour du web et provoqué une vague d'indignation. Invitée à réagir sur le sujet lors d'une interview pour Europe 1, CNews et Les Échos, Ségolène Royal s'est rangée du côté des forces de l'ordre. "Parmi ces jeunes, il n'y avait pas que des lycéens. Il y avait aussi des casseurs qui, avec une sauvagerie incroyable, ont commencé à allumer des feux un peu partout dans Mantes", a lancé l'ancienne ministre de l'Écologie. Avant de surenchérir : "Soyons un peu efficaces et un peu concrets. Ça ne leur a pas fait de mal, à ces jeunes, de savoir ce que c'est le maintien de l'ordre, la police, de se tenir tranquilles. Ça leur fera un souvenir. Et c'est pas mal pour leur redonner le sens de la réalité".

La vidéo, publiée jeudi, montrant 151 jeunes en rang, à genoux, les mains sur la tête, a fait vivement réagir syndicats et politiques. Le syndicat lycéen UNL-SD a d'ailleurs déposé plainte samedi pour "violences sur mineurs de 15 ans et plus par personne dépositaire de l'autorité publique", "actes de torture et de barbarie sur mineurs par personne dépositaire de l'autorité publique et en réunion", "violations de libertés individuelles" et "diffusion illégale d'images de personnes identifiables mises en cause dans une procédure pénale", rapporte Le Parisien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.