Burkina Faso : un soldat français retrouvé mort

Burkina Faso : un soldat français retrouvé mort
Le sergent-chef Morgan Henry, du 54e régiment de transmissions de Haguenau, est décédé le 16 février 2020.

, publié le lundi 17 février 2020 à 11h15

Le sergent-chef Morgan Henry, de la force Barkhane, a été découvert mort dimanche 16 février au sein de son campement. Les causes du décès ne sont pas encore connues.

Un soldat de la force française Barkhane, déployée au Sahel pour lutter contre les jihadistes, a été retrouvé mort dans son campement au Burkina Faso, a indiqué lundi 17 février le ministère des Armées. 




Membre du 54e régiment de transmissions de Haguenau (Bas-Rhin) depuis 2015, le sergent-chef Morgan Henry "a été découvert au sein de son campement dimanche", a indiqué le ministère dans un communiqué. "Les causes du décès ne sont pas connues", a-t-il précisé. Une enquête de gendarmerie a été ouverte. Le chef d'état-major de l'armée de Terre a exprimé sa "profonde tristesse". 




Le militaire de 28 ans opérait au sein de Barkhane depuis novembre dernier. La force Barkhane vient d'annoncer son passage de 4.500 à 5.100 hommes d'ici fin février, concrétisation de la volonté de la France d'inverser le rapport de forces sur le terrain.

Les groupes jihadistes du Sahel multiplient depuis des mois les attaques, entretenant une insécurité chronique pour les civils et infligeant des pertes régulières aux armées locales. La France a notamment perdu 13 soldats en novembre au Mali, dans un accident entre deux hélicoptères au combat. Le groupe État islamique avait revendiqué la responsabilité de cet accident, ce qui avait été fermement démenti par le chef d'état-major. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.