Budget de la Sécurité sociale : déficit plus important que prévu en 2020

Budget de la Sécurité sociale : déficit plus important que prévu en 2020
Le déficit de la Sécurité sociale a été relevé à 5,4 milliards d'euros

, publié le mardi 26 novembre 2019 à 08h40

Le "plan d'urgence" gouvernemental pour l'hôpital public annoncé mercredi dernier a creusé le déficit de 300 millions d'euros pour l'année 2020.

Les députés ont voté ce lundi 25 novembre un déficit de la Sécurité sociale relevé à 5,4 milliards d'euros en 2020, contre 5,1 milliards prévus initialement. Cette augmentation prend compte de la rallonge de 300 millions d'euros annoncée par le gouvernement pour répondre au mouvement de colère de l'hôpital public. Ces 300 millions correspondent à un relèvement de l'objectif national des dépenses d'assurance maladie (Ondam) de 2,3% à 2,45% en 2020.


Au total, le gouvernement a promis 1,5 milliard d'euros sur trois ans, avec des hausses de 500 et 700 millions annoncées pour 2021 et 2022.  Il prévoit aussi une reprise de 10 milliards d'euros des dettes des hôpitaux sur trois ans.

Un "creusement" voté sans débat

Cette mesure ne figure pas dans le budget voté lundi soir, mais relèvera comme prévu de la loi de programmation des finances publiques attendue au printemps, a indiqué le ministre de l'Action et des comptes publics Gérald Darmanin dans l'hémicycle, lors de la nouvelle lecture du budget de la Sécu.

Le creusement du déficit de la Sécu n'a pas donné lieu à un débat, deux députés, Jean-Pierre Door (LR) et Joël Aviragnet (PS) se plaignant que tout "aille très vite". Le gouvernement a annoncé mercredi une série de mesures après 8 mois de crise dans les hôpitaux publics: une rallonge budgétaire et une reprise de dette étalées sur trois ans, ainsi que des primes pour les personnels.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.