Brexit : les 27 refusent à May le beurre et l'argent du beurre

Brexit : les 27 refusent à May le beurre et l'argent du beurre©LEPOINT

LEPOINT, publié le vendredi 23 mars 2018 à 11h30

Pas question d'« Europe à la carte ». Les Européens proposent au Royaume-Uni un large traité de libre-échange, sans concurrence déloyale.

À l'issue du sommet européen, Theresa May a quitté la table afin que les 27 États membres puissent valider, entre eux, le cap qu'ils entendent fixer à la négociation sur les relations futures entre l'Union européenne et le Royaume-Uni après la date du 31 décembre 2020. Les conclusions des 27 tiennent en 16 points (assez redondants) qui peuvent se résumer en deux formules essentielles : « no cherry picking » (pas d'Europe à la carte) et « level playing field » (un terrain de jeu assurant la concurrence sans déloyauté).

Ces conclusions assez générales constituent le mandat donné à Michel Barnier, le négociateur…

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Brexit : les 27 refusent à May le beurre et l'argent du beurre
  • Excellente décision...les anglais veulent se démarquer de l'Europe, , c'est leur droit mais on ne peut tout avoir...j'espère que la même décision sera prise pour leurs démélés avec mr Poutine...

  • "Sans concurrence déloyale" : quand je lis cela je suis mort de rire.
    Dans l'UE il n'y a pas de concurrence déloyale avec les pays qui font du dumping social ou du dumping fiscal.
    Ils sont vraiment cyniques ces dirigeants européens.

  • il faut s'attendre à ce que les britanniques,comme d'habitude,cherchent à profiter de l'Europe sans eux,tout en en refusant les contraintes . C'est à peu près ce qu'ils avaient obtenu en étant "dedans",et c'est ce qu'ils voudraient garder en étant "dehors"

    Tout à fait juste.

  • Pas de cadeaux aux individualistes que sont les anglais.

  • et surtout remettre la frontière à Douvre chez eux