Bretagne : les satellites d'Elon Musk au cœur des rumeurs les plus folles

Bretagne : les satellites d'Elon Musk au cœur des rumeurs les plus folles ©Panoramic
A lire aussi

, publié le dimanche 07 février 2021 à 14h00

Des Bretons ont cru apercevoir des ovnis dans le ciel après l'apparition de petits points scintillants. Il s'agissait en réalité de satellites Starlink, lancés par SpaceX, constructeur aérospatial dirigé par le milliardaire Elon Musk, comme le relate France Bleu Breizh Izel, dimanche 7 février. 

En se réveillant, de nombreux Bretons ont eu la surprise d'apercevoir des lignées de petits points lumineux dans le ciel, comme nous l'apprend France Bleu Breizh Izel, dimanche 7 février.

Il n'en fallait pas plus pour imaginer les théories les plus folles, comme la visite d'Ovnis, objets volants non identifiés, au-dessus des terres bretonnes. En réalité, il ne s'agissait pas d'aliens curieux, mais bel et bien des satellites Starlink, propriétés de l'entreprise américaine SpaceX dirigée par le célèbre milliardaire Elon Musk.




Celui qui est également le patron de Tesla a lancé ce projet en 2018. Le principe ? Le déploiement de milliers de satellites permettant d'apporter une connexion Internet haut débit à l'échelle mondiale, y compris dans "les zones blanches", comme le précise Christiane Piton, la présidente de l'association d'astronomie de Cornouaille Loar Gann, interrogée par France Bleu Breizh Izel. Déployée en 2019, cette constellation de satellites scintillants a été mise en service dès 2020. 

Jusqu'à 12 000 satellites dans le ciel

"C'est vrai que c'est très surprenant de voir ça dans le ciel. Cela fait quelques années, depuis 2019, que l'on a commencé à en voir et ça va continuer", a ajouté Christiane Piton, validant ainsi l'étonnement de la population suscité par ces satellites.

"On va en voir de plus en plus, le but étant d'en envoyer des milliers dans les années à venir", affirme-t-elle. Et le chiffre est considérable : le constructeur aérospatial SpaceX prévoit de lancer jusqu'à 12 000 satellites dans le ciel, selon Christiane Piton.

Toutefois, le projet Starlink provoque quelques critiques, notamment au sein de la communauté des astronomes. "Les grands téléscopes qui observent le ciel profond, qui font de la photo, sont gênés parce que ce sont des objets qu'ils sont obligés d'effacer de leurs photos", a ainsi rapporté Christiane Piton sur France Bleu Breizh Izel. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.