Brest : un homme arrêté après avoir déposé des excréments sur des distributeurs de billets

Brest : un homme arrêté après avoir déposé des excréments sur des distributeurs de billets

Un homme retire de l'argent à Lille, le 4 janvier 2017

Orange avec AFP, publié le mardi 25 juillet 2017 à 09h20

L'individu n'en est pas à son premier coup. Un homme de 56 ans, récidiviste, a été pris en flagrant délit dans la nuit de samedi à dimanche, en train de recouvrir d'excréments des claviers de distributeurs dans le centre-ville de Brest.

Sortir sa carte bancaire pour retirer de l'argent était devenu une affaire compliquée à Brest, ces dernières semaines.

L'homme vraisemblablement à l'origine du méfait a été arrêté ce week-end. Durant la nuit, il a été surpris par les forces de l'ordre alors qu'il répandait des matières fécales sur les touches d'un distributeur de billets. Ce même homme avait déjà été condamné à quatre mois de prison ferme en 2015 pour des faits similaires. À l'époque, il avait expliqué son geste en affirmant être un opposant aux banques mais le parquet avait conclu à des troubles psychiatriques.

Il devra à nouveau répondre de ses actes devant la justice, son procès étant prévu en novembre prochain. En attendant l'audience, il a été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Depuis une semaine, pas moins de 30 distributeurs de banque ont été souillés dans la ville bretonne. Plusieurs agences bancaires ont porté plainte. En 2014, lors de sa première interpellation, l'homme avait vandalisé une vingtaine de machines. Certaines avaient été entièrement recouvertes de matières fécales, les rendant inutilisables.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
29 commentaires - Brest : un homme arrêté après avoir déposé des excréments sur des distributeurs de billets
  • Encore une autre solution: badigeonner sa cellule de cette même matière et l'y laisser au moins six mois. Il le "sentira" passer...

  • Moralité : l'argent n'a pas d'odeur mais quand t'en as pas......ça sent la m...........!

  • La bêtise humaine serait donc capable d'aller jusque là ?

  • Il faut faire comme pour les chiens, lui fourrer le nez dedans .

  • Ce qui me choque ds cette affaire: effectivement, c'est interdit, illégale et condamnable....mais avoir pris 4 mois fermes en 1015 eu

    égard à certains récidivistes n'ont que du sursis , j'en passe et des meilleurs, j'estime que c'est disproportionné/ mon avis est

    subjectif mais je ne m'y retrouve plus "dans l'echelle du mal"....

    L'article 139 du code pénal (sur tout les billets de banque) devrait répondre a votre question.

    Dans notre monde civilisé vous risquez moin à tuer quelqun qu' à attaquer une banque !