France

Braderie de Lille : un week-end réussi mais un nombre d’interventions des secours en hausse

482 personnes ont été prises en charge par les secours lors de cette braderie de Lille 2023, rapporte BFMTV dimanche 3 septembre. 38 ont dû être hospitalisées.

L’heure est au bilan après deux jours de fête à Lille à l’occasion de l’édition 2023 de la grande braderie qui se tient annuellement dans le Nord. Dans un communiqué de la préfecture du Nord, relayé par BFMTV dimanche 3 septembre, ce sont 482 personnes qui ont dû être prises en charge, soit un peu plus que les 448 de 2022 mais moins que l’édition de 2019, où le nombre était de 573. "Ces interventions ont donné lieu à 138 hospitalisations, dont cinq urgences absolues, sans aucun pronostic vital engagé", précise la préfecture dans son communiqué.

Près de 2,5 millions de visiteurs

Au total, 3 000 agents des services de l’État étaient présents sur ces deux jours de festivités. 159 interventions ont été réalisées dont 31 interpellations et 24 gardes à vue. Des agents de la douane étaient aussi sur place lors de cette braderie de Lille, afin de saisir des contrefaçons. "Les 82 stands et points de vente contrôlés ont donné lieu à 24 verbalisations et à près de 4 048 articles saisis, pour une valeur marchande estimée à près de 107 500 euros", rajoute la préfecture. Pour cette édition 2023, ce sont environ 2,5 millions de visiteurs qui se sont baladés dans les rues de Lille, rapporte France 3 Hauts-de-France, qui reprend une estimation d’Ilévia.

Une braderie sous le signe du beau temps ce week-end avec de nombreux étrangers. "On a trouvé l'édition 2023 très, très belle, joyeuse, avec un samedi exceptionnel et on a été frappés par la présence en nombre de nos voisins belges, néerlandais et anglais. Il y a eu des Espagnols également, mais dans une moindre mesure. Dès le vendredi soir, on estime qu'il y avait déjà 100 000 personnes dans les rues de Lille", a témoigné Jacques Richir, adjoint à la maire de Lille en charge de la Braderie.

publié le 4 septembre à 07h10, Romain Strozza, 6Medias

Liens commerciaux