Bouches-du-Rhône : proche de l'ultra-droite, il planifiait un attentat contre des migrants et des jihadistes

Bouches-du-Rhône : proche de l'ultra-droite, il planifiait un attentat contre des migrants et des jihadistes
Des policiers le 6 mars 2017 à Nantes.

Orange avec AFP, publié le lundi 03 juillet 2017 à 12h58

Selon France Info, un homme qui projetait de commettre un attentat contre des migrants et des jihadistes aurait été mis en examen samedi 1er juillet. L'individu de 21 ans aurait été interpellé par la gendarmerie de Tarascon (Bouches-du-Rhône) mercredi 28 juin et mis en examen pour apologie du terrorisme et entreprise individuelle terroriste, a appris la radio d'une source proche de l'enquête confiée à la sous-direction anti-terroriste (Sdat).



Franceinfo précise que c'est selon ses messages laissés sur les réseaux sociaux, que les enquêteurs ont pu déterminer qu'il projetait de s'en prendre à des migrants et des jihadistes. "Très présent sur les réseaux sociaux, l'homme de 21 ans avait notamment un profil Facebook sur lequel il glorifiait Anders Behring Breivik, terroriste norvégien d'extrême droite, responsable de la tuerie de masse de l'île d'Utoya, en juillet 2011", précise Franceinfo.

Connu des services de police pour des violences et des dégradations, l'homme fiché S est proche de l'ultra-droite. Franceinfo publie cette information ce lundi alors qu'on apprenait dans la matinée la mise en examen d'un homme de 23 ans, également proche de l'ultra-droite, qui planifiait de s'en prendre à Emmanuel Macron lors du défilé du 14 juillet sur les Champs-Élysées.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
9 commentaires - Bouches-du-Rhône : proche de l'ultra-droite, il planifiait un attentat contre des migrants et des jihadistes
  • voila !! li en a dans les pantalons !!!

  • Des attentats contre des migrants, cela ne peut que s'appeler du terrorisme. S'attaquer à des personnes qui fuient le terrorisme de leur pays et trouver des excuses dans le fait de prétendre vouloir s'en prendre aussi aux djihadistes, c'est passablement tordu.

  • Dommage qu'il soit arrêté. C'est bizarre; on arrive plus à démasquer des attentats dans ce sens là.

  • Hélas oui on ne pouvait pas observer depuis des années les dégâts que font les "terroristes" sans que cela ne fasse réagir d'autres extrémistes. Les autorités qui déplorent les victimes des uns vont-elles déplorer les victimes des autres ou bien seront-elles moins clémentes avec les extrémistes "de droite" ?

    Commentaire nul. Un abruti reste un abruti et il sera traité comme les autres. A moins que ses copains du FN prennent sa défense ?

  • C'est Tartarin de Tarascon