Bouches-du-Rhône : des chenilles tombent dans la cour d'une crèche, 18 bébés à l'hôpital

Bouches-du-Rhône : des chenilles tombent dans la cour d'une crèche, 18 bébés à l'hôpital
Des chenilles processionnaires (illustration)
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 17 mars 2017 à 16h50

18 bébés âgés de 11 à 24 mois d'une crèche de Septèmes-les-Vallons (Bouches-du-Rhône) ont dû être hospitalisés vendredi 17 mars, à la suite de réactions urticantes causées par des chenilles processionnaires. L'information, révélée par les pompiers, a été relayée par plusieurs médias locaux dont la Provence.

Trois adultes de la crèche/école maternelle "Lou Pitchoun" ont également été transportés dans différents centres hospitaliers. Les chenilles seraient tombées d'un arbre "en bordure de la crèche qui donnait sur la cour". Les enfants, qui jouaient dehors, ont touché les chenilles qui étaient au sol, a relaté un porte-parole des sapeurs-pompiers.

DES PETITES BÊTES QUI PEUVENT ÊTRE DANGEREUSES

"Quand c'est traité très vite comme ça a été le cas ce matin, a priori, il n'y a pas de conséquences graves pour la santé ", ont indiqué les pompiers du SDiS13 à La Provence. "Mais si on entre en contact avec un de ces chenilles, ce qui arrive chaque année à la même période et ce qu'il faut absolument éviter, le premier réflexe à avoir est de nous avertir rapidement. Dans les pires des cas, le contact avec ces chenilles peut, en effet, provoquer de très fortes réactions au niveau des mains ou des yeux et des problèmes respiratoires", a poursuivi le responsable des secours.


L'hospitalisation est "une mesure de précaution : il faut enlever tous les poils urticants et passer de la pommade sur la peau", a décrit un porte-parole des sapeurs pompiers. Sapeurs pompiers, marins-pompiers de Marseille et Smur ont déployé au total 10 ambulances. Les chenilles processionnaires sont des insectes dont les poils sont extrêmement urticants et allergisants, dont les enfants et les animaux doivent être tenus à bonne distance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.