Bordeaux : polémique autour d'une bouteille de vin à moins d'un euro

Bordeaux : polémique autour d'une bouteille de vin à moins d'un euro©Panoramic. Image d'illustration
A lire aussi

6Medias, publié le mercredi 08 mars 2017 à 19h39

Du jamais vu. Ce samedi 4 mars, l'enseigne Carrefour a vendu une bouteille de Bordeaux à moins d'un euro, comme le rapporte le magazine spécialisé "Rayons Boissons".

Un tarif exceptionnel qui n'a pas manqué de créer la polémique au sein de la filière viticole.


Affichée en rayon à 4,80 euros, la bouteille "Comte de Talem" - un Bordeaux vendu par le négociant Bertrand Ravache - a fait l'objet d'une remise de 80% en caisse pour les clients en possession d'une carte de fidélité de l'enseigne. Comme le précise "Rayons Boissons", 150 000 bouteilles de ce vin AOC ont été ainsi écoulées en France, en quelques heures, par Carrefour à un prix défiant toute concurrence : 0,96 euro.

Les professionnels du secteur, eux, se disent dégoûtés, mais impuissants face à cette stratégie commerciale. Ils craignent que cette bouteille à moins d'un euro ne casse l'image de qualité de leurs produits. "Ce type d'opérations, qui reste très rare, va à contresens de tout le travail qu'on effectue", a regrettée Stéphanie Sinoquet, responsable marketing du conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux (CIVB) pour la France, dans les colonnes de 20Minutes.

Le quotidien gratuit explique que cette pratique légale, utilisée par beaucoup d'enseignes de la grande distribution, se nomme le "cagnottage". Et comme le souligne France Bleu Gironde sur son site Internet, la viticulture bordelaise ne peut pas faire l'impasse sur la grande distribution, car 80% des Français achètent leur vin en supermarché.

 
93 commentaires - Bordeaux : polémique autour d'une bouteille de vin à moins d'un euro
  • A ce prix là les gens en ont pour leur argent.Pas besoin de chercher plus loin.Cette bouteille n'a de BORDEAUX que le nom .POINT BARRE.

  • La remise est supportée dans sa plus grande partie par Carrefour/De plus il faut bien ecouler les stocks de 2013 tres mauvaise année dont aucune enseigne ne voulait....

  • Un euro pour boire du vin avec des pesticides, non merci.

  • Mais ...qu'ont ils à raler , les " professionels " du secteur ?
    Voilà que Carrefour fait la promotion de leur produit , et gratuitement pour eux !
    les Bordelais devraient se " remettre les neurones en place " ...si , hors promo , un simple AOC se vend 4,80 euros la bouteille ..., ils ont de la chance s'ils en vendent ...!

    Achetez une vigne, entretenez là, plantez, taillez, grattez, vendangez, vinifiez, commercialisez, payez toutes les charges salariales, sociales et autres de fonctionnement, et j'en oublie plein. Ensuite vous comprendrez et vous pourrez parlez !

    pour DABORS
    entretenez......
    vrais que 20% des pesticides utilisés en France sont concentrés sur les 3% des surfaces cultivables métropolitaines que sont les vignes?

    vrais que les viticulteurs du bordelais s étaient engagés a agir (moins de pesticides voir usage de technique non polluante) au moins dans les surfaces situées prés des habitations écoles etc...et qu a ce jour rien n est fait ?.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]