Bordeaux : les transports à l'arrêt après un droit de retrait des conducteurs

Bordeaux : les transports à l'arrêt après un droit de retrait des conducteurs
(Photo d'illustration) Une ligne de tramway à Bordeaux.

, publié le dimanche 15 mars 2020 à 14h30

Les conducteurs de bus et de tram ont décidé de cesser le travail après une "suspicion de coronavirus" dans leurs rangs.

Il sera difficile de circuler aujourd'hui sur la métropole bordelaise, après que les conducteurs de bus et de tram ont exercé leur droit de retrait. Cela survient après la restriction de l'offre de transports sur l'agglomération, liée au contexte sanitaire.


Transports Bordeaux Métropole (TBM) avait d'abord indiqué qu'il s'agissait d'un "cas avéré" sur une conductrice avant de préciser ultérieurement qu'il s'agissait en fait d'une "suspicion". Selon TBM, les trams ne circulent plus et le réseau bus est fortement perturbé.


Les quatre lignes de tram constituent la colonne vertébrale des transports bordelais, et leur absence ajoutait à l'atmosphère fantomatique qui régnait dimanche matin dans l'ultra-centre, dépouillé de ses terrasses de cafés et restaurants.  Aux arrêts de bus, quelques personnes non informées attendaient vainement. "Je suis là depuis une quarantaine de minutes et je n'en ai pas vu un seul", disait une jeune femme entourée de valises.


Successeur d'Alain Juppé, le maire Nicolas Florian (LR) brigue un nouveau mandat mais il est talonné dans les sondages par l'écologiste Pierre Hurmic, allié à la gauche. Dans le département de la Gironde, 18 cas de coronavirus ont été identifiés selon l'Agence régionale de Santé de Nouvelle-Aquitaine, sur les 4.500 cas recensés en France. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.