BNP Paribas va fermer 200 agences en France

BNP Paribas va fermer 200 agences en France
L'enseigne d'une agence BNP Paribas photographiée le 24 juin 2014 à Lille (image d'illustration)
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 20 mars 2017 à 13h50

Le plan stratégique du groupe bancaire, présenté lundi aux investisseurs, prévoit la fermeture dans l'Hexagone de 50 agences par an d'ici 2020. En conséquence, les effectifs vont diminuer de 2% à 4% par an durant les trois prochaines années, rapporte Le Monde.



La fermeture des guichets est actée, la banque ne s'en cache pas. Lundi 20 mars, BNP Paribas a dévoilé les grands axes de son plan de restructuration en France, prévu pour durer jusqu'en 2020. Selon les informations du Monde, le groupe bancaire table sur la suppression de 200 agences au total, sur les 1.964 points d'accueil du public que compte la BNP à l'heure actuelle. Ce qui représente plus de 10% de son réseau national. Cette annonce intervient alors que la banque a déjà supprimé 236 guichets depuis 2012. "Le rythme de fermeture des agences sera du même ordre que les années précédentes", a confirmé lundi un porte-parole de l'entreprise, cité par Le Monde. Ces dernières années, le nombre d'agences, toutes enseignes bancaires confondues, avait reculé plus lentement en France que chez nos voisins. La baisse avait été de 2,25 % dans l'Hexagone entre 2011 et 2015, contre une chute de plus de 15% en moyenne dans l'Union européenne, selon les chiffres fournis par la Banque centrale européenne. Depuis, le phénomène s'accélère.



En contrepartie de l'amenuisement de l'accueil physique des clients, la BNP veut mettre les grands moyens sur son offre numérique. La banque compte ainsi renforcer ses investissements dans les services dématérialisés grâce à une enveloppe de 3 milliards d'euros. L'objectif est de débusquer 600.000 nouveaux clients par an, sur les trois prochaines années. La Société générale avait été la première banque à se lancer dans une restructuration de son réseau d'agences, dès 2015. Elle envisageait alors de supprimer environ 400 sur ses 2.221 guichets en France, d'ici à 2020. Par la suite, LCL a annoncé en 2016 vouloir mettre en place la même politique de réduction des agences, en parallèle de la suppression de 750 à 850 postes d'ici à 2018 à son siège et dans ses centres de traitement.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU