Black Friday : le report en bonne voie

Black Friday : le report en bonne voie©Panoramic
A lire aussi

, publié le jeudi 19 novembre 2020 à 13h50

Alors que Carrefour et Leclerc ont accepté de décaler le Black Friday à certaines conditions, Amazon a aussi annoncé le reporter au 4 décembre. 

Le Black Friday en France ne devrait pas avoir lieu le même jour que d'habitude. Bruno Le Maire a proposé mercredi 18 novembre de reporter ce grand jour de rabais au 4 décembre au lieu du 27 novembre pour cause de fermeture des petits commerces en raison de la pandémie de coronavirus.

Son idée a fait son chemin et Carrefour et Leclerc l'ont acceptée le lendemain, selon BFMTV.

Mais les dirigeants des deux grands groupes de distribution veulent que ce report soit effectif pour tout le monde, y compris Amazon, et que la réouverture des commerces ait lieu le week-end du 27 novembre.


Sur son compte Twitter, Michel-Edouard Leclerc a annoncé que "les adhérents Leclerc se rallieront à une démarche collective qui irait dans ce sens". La Fédération du commerce et de la distribution, qui doit se réunir jeudi après-midi, s'est déclarée favorable à un décalage si Amazon l'accepte également. Une demande entendue par le géant américain. Dans la soirée, le directeur général d'Amazon France Frédéric Duval a annoncé sur TF1 le report du Black Friday du 27 novembre au 4 décembre. "Nous avons décidé de reporter la date du Black Friday, si cela permet de rouvrir les commerces et les magasins physiques avant le 1er décembre", a-t-il précisé.

La question du report du Black Friday agite les esprits depuis quelques jours. Bruno Le Maire l'avait évoquée mercredi, et jeudi matin, sur BFMTV, Elisabeth Borne, ministre du Travail, a également estimé que maintenir la date initiale de cet événement devenu incontournable n'était "pas la meilleure idée". "Ce n'est pas nous qui décidons, c'est une opération commerciale privée. Mais au moment où l'on veut rouvrir dans une démarche prudente les commerces, (cette opération) ne correspond pas exactement à ce qu'on veut", a-t-elle expliqué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.