Bison Futé : circulation difficile pour le dernier week-end des vacances

Bison Futé : circulation difficile pour le dernier week-end des vacances
Le trafic risque d'être dense sur les principaux axes routiers, samedi 4 et dimanche 5 novembre

Orange avec AFP, publié le samedi 04 novembre 2017 à 08h00

Pour le dernier week-end des vacances de la Toussaint, vous serez nombreux à prendre le volant. Le trafic s'annonce chargé dans le sens des retours, en particulier dimanche en fin d'après-midi.

La journée de samedi devrait être plus agréable, sauf sur les routes de la région parisienne.

Pour les automobilistes qui comptent regagner leur domicile après quelques jours de congés, mieux vaudra mettre la clef dans le démarreur samedi plutôt que dimanche. Bison Futé prévoit en effet une journée orange au niveau national dimanche, contre une journée verte samedi avec seulement des ralentissements en Île-de-France.



Pour la première journée du week-end, Bison Futé prévoit des difficultés aux abords de Paris dès 16 heures et jusque dans la soirée. Les bouchons devraient faire leur apparition sur l'autoroute A10 au péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines, entre 14 heures et 20 heures, ainsi que sur l'A6 à Fleury, de 16 heures à 18 heures. Dans le reste du pays, la circulation devrait rester fluide.

Dimanche, en revanche, la situation se gâte avec des ralentissements un peu partout sur le territoire. Le trafic risque d'être lent sur tous les grands axes routiers de la fin d'après-midi jusqu'en début de soirée. Bison Futé conseille d'éviter de regagner une grande métropole entre 17 heures et 19 heures, et entre 15 et 20 heures pour Paris.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Bison Futé : circulation difficile pour le dernier week-end des vacances
  • C'est là que l'on peut constater;de visu;que vraiment;en France;les gens crèvent de misère ! ! !

  • Et oui le carburant a encore augmenté, ce qui n'empêche pas les personnes d'encombrer les routes et autoroutes, malgré toutes les plaintes que le pouvoir d'achat baisse suite à toutes les nouvelles taxations du gouvernement, je constate qu'il y a toujours autant de monde sur les routes en période de vacances

    Pareil.
    L'été, entre 600 et 900 kms de bouchons cumulés. L'hiver, les stations de ski sont à 100% de taux d'occupation touristique. Ce n'est point la crise pour tout le monde, visiblement.

    L'addiction à la voiture est bien ancrée - besoin oblige c'est vrai - et presque plus personne ne peut s'en passer.

    La vache à lait est bien rodée.

  • Avez-vous remarquez que le prix du carburant a, une fois de plus augmenté ? Lorsqu'il y a des week-end de retours de vacances, ou longs week-end, les prix à la pompe augmentent toujours, bizarre non ?

    Dans notre région, nous avons plutôt constaté l'inverse, c'est à dire une baisse des prix certains week end prolongés et souvent les premiers de Juillet et d'Août, et souvent des tarifs à prix coûtant.
    C'est plus le reste de l'année que le carburant fait du yo yo.

  • et oui...là est bien la plus grande pollution ..la surpopulation qui nous guette...diésel ou pas...?

    Oui, enfin, on ne va pas non plus interdire aux gens de sortir les week end et les vacances, sous prétexte d'une hausse de la pollution !