Bilan en hausse pour le Sidaction 2018 avec 4,4 millions d'euros récoltés

Bilan en hausse pour le Sidaction 2018 avec 4,4 millions d'euros récoltés©MAXPPP

franceinfo, publié le lundi 26 mars 2018 à 09h32

L'édition 2018 du Sidaction, événement caritatif annuel relayé à la radio et la télévision, s'est achevée dimanche 25 mars sur un bilan de 4,4 millions d'euros de promesses de dons, en hausse par rapport à l'an dernier, ont annoncé les organisateurs.

"Nous sommes soulagés de voir que les donateurs sont encore mobilisés, malgré les craintes de banalisation de l'épidémie", a déclaré la directrice générale de l'association Sidaction, Florence Thune. Les promesses de dons se montaient à 4,07 millions d'euros l'an passé. Les fonds seront "reversés à des programmes de recherche et de soins et à des programmes associatifs de prise en charge et d'aide aux malades, en France et à l'international".

Merci d'avoir été au rendez-vous. Merci pour les chercheurs, les personnels…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Bilan en hausse pour le Sidaction 2018 avec 4,4 millions d'euros récoltés
  • Je pense que l'on nous enjolive les résultats. Les Français n'ont plus les moyens de faire des dons avec cette fiscalité championne du monde. Pour ma part, c'est fini et je vous invite à en faire autant, celà commence à faire effet!
    De plus, il y a des pétitions qui circulent pour dénoncer le détournement de l'argent qui est très fréquent.

  • Je souhaiterais savoir précisemment ce qui est fait de l'argent qu'on verse. La phrase "reversés à des programmes de recherche et de soins et à des programmes associatifs de prise en charge et d'aide aux malades, en France et à l'international" est pour moi beaucoup trop vague et soumis à toutes sortes d'interprétation possible. par exemple, c'est quoi des "programmes associatifs de prise en charge"? Les malades ne sont-ils pas déjà pris en charge par notre système de santé? Et "l'internationale"? peut-on vraiment avoir l'assurance que ces fonds vont bien à la recherche contre le sida...où à autre chose?

  • On nous gonfle avec ça....

    Ca, c'est bien vrai!