"Bienvenue à la maison!": Kylian Mbappé acclamé à Bondy

Chargement en cours
Kylian Mbappe acclamé à Bondy, le 17 octobre 2018
Kylian Mbappe acclamé à Bondy, le 17 octobre 2018
1/3
© AFP, FRANCK FIFE

AFP, publié le mercredi 17 octobre 2018 à 18h22

"Kyyyyyliaannn ! Bienvenue à la maison !": portables tendus et maillot sur le dos, des milliers de personnes ont acclamé mercredi à Bondy la star des Bleus, Kylian Mbappé, qui revenait pour la première fois depuis le Mondial dans cette ville de Seine-Saint-Denis où il a grandi.

"Je suis plus heureux que vous !", lance à la foule le jeune prodige de 19 ans, visiblement ému. "C'est un privilège de revenir parmi vous, dans ma maison, ici, à Bondy. C'est le plus beau cadeau", ajoute-t-il face à des milliers de personnes serrées sur la pelouse du stade Léo Lagrange, où il a fait ses débuts. 

Un rendez-vous impossible à manquer pour la famille de Caroline, 28 ans, qui n'a pas hésité à venir avec son bébé qu'elle allaite en attendant la star. "Mon fils est fan", confie cette femme qui vit au Blanc-Mesnil, la ville voisine. 

"C'est une idole. Ca nous fait chaud au coeur qu'il pense encore à nous, c'est notre rêve de devenir comme lui", raconte Loufti, 14 ans, avant d'entrer dans le stade. 

A ses côtés, quelque 900 jeunes surexcités, vêtus d'un tee-shirt, bleu, blanc ou rouge, avec un grand "Mbappé" et deux étoiles floqués sur le coeur.  

- "Je me lave plus les mains !" -

L'attaquant star du PSG, qui vient de faire la Une du prestigieux magazine américain Time, a passé un moment avec une partie d'entre eux, sans micros ni caméras. Au programme: photos, checks et accolades pour des enfants parfois en larmes.

Fatoumata, 10 ans, n'en revient toujours pas: "On vient de le voir en vrai !". Shirley, 9 ans, a, elle, pu le toucher: "je me lave plus les mains pendant des semaines!".

Des jours de préparation logistique, 50 employés de la ville mobilisés, des stars de la chanson, dont le célèbre rapper Fianso en invités surprise: la venue du numéro 10 est le "plus gros évènement" de l'histoire de la ville, assure à l'AFP, la maire (PS) Sylvine Thomassin.

"Bienvenue à la maison!" a-t-elle adressé sur scène à Mbappé, avant de lui offrir une flûte traversière, en souvenir de "l'instrument qu'il a joué au Conservatoire de la ville". 

"Kylian montre à la France et même au monde que nos banlieues c'est autre chose que ce qu'on caricature". "Il irradie les autres, même au-delà du football", glisse l'élue à l'AFP.

- "Notre fierté" -

Pour être sûr d'apercevoir le héros, certains ont patienté plusieurs heures. Des parents avec leur enfants, mais aussi des ados, comme Armand, Ethan et Jerry, 15 et 13 ans. Tous trois en jogging du PSG, ils ont même séché les cours pour arriver en avance. "C'est la journée Mbappé aujourd'hui, c'est sacré !". 

Un peu plus loin, une femme explique fièrement que la grand-mère de Mbappé vit "juste à côté" de chez elle. "Il s'entraînait avec le grand frère de ma copine", se souvient une autre. 

Comme elles, beaucoup tiennent à leur lien avec la star. "Il représente le 93 (la Seine-Saint-Denis, ndlr), c'est notre fierté. Grâce à lui on est moins mal vu", explique Chaimaa, 15 ans.

"Il est une star qui fait du bien", insiste Benjamin Hugues, 27 ans, éducateur chargé des féminines à l'AS Bondy. "Il fait tout parfaitement et il vient de chez nous".

"Quand on voit la jeunesse de Bondy, on est fier de ce qu'elle représente", expose au micro son père, Wilfrid Mbappé, qui a entraîné les jeunes de l'AS Bondy pendant des années. "Le meilleur côté du 93".

Une déclaration saluée par Mourad et Sami Kaddour, deux frères de 46 et 44 ans: "on est pas obligé d'arriver à faire des Mbappé. Il y a beaucoup d'autres gens qui réussissent dans le 93. Ca fait plaisir qu'il le dise".

"Croyez en vos rêves !", conclut le crack du PSG, tourné vers les jeunes avant de repartir vers son centre d'entraînement. "J'espère qu'un jour l'un de vous sera à ma place et que je viendrai l'acclamer".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.