Bientôt un numéro de téléphone fixe attribué à vie ?

Bientôt un numéro de téléphone fixe attribué à vie ?
Des lignes téléphoniques dans le Gard en 2002.

, publié le samedi 27 avril 2019 à 19h00

L'Arcep a lancé une consultation pour assouplir les règles d'attribution des numéros de téléphones fixes. Objectif : offrir aux utilisateurs la possibilité de garder leur numéro de téléphone fixe en cas de déménagement. 

L'Autorité de régulation des Telecoms (Arcep) a lancé jeudi 25 avril une consultation publique afin d'"assouplir les contraintes géographiques" qui pèsent sur l'attribution des numéros de téléphone fixe, a révélé Le Parisien


Actuellement, les numéros sont composés de préfixes qui renvoient à la localisation de la ligne.

À chaque déménagement hors d'une même zone, l'utilisateur se voit donc obliger de changer de numéro de téléphone fixe. Outre les cinq grandes zones françaises qui correspondent aux indicateurs 01 pour l'Ile-de-France, 02 pour la région Nord-Ouest, 03 pour le Nord-Est, 04 pour le Sud-Est et 05 pour le Sud-Ouest, il y a 412 autres zones de numérotation définies.  

L'assouplissement des règles se ferait en deux temps. Au 1er janvier 2020, les opérateurs pourraient proposer aux utilisateurs de conserver leur numéro lors d'un déménagement au sein d'une de ces cinq grandes zones. Au 1er janvier 2023, les utilisateurs pourraient conserver leur numéro même s'ils changent de région. Cet assouplissement concernera aussi bien les particuliers que les entreprises. 

3,6 millions de personnes concernées 

Aujourd'hui, un déménagement sur deux donne lieu à un changement de numéro de téléphone fixe, selon les chiffres de l'Arcep. Cela concerne 3,6 millions de personnes chaque année. 


Dans le même temps, l'Arcep veut expérimenter un mécanisme d'authentification des numéros pour doit protéger les abonnés contre l'usurpation de leurs coordonnées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.