Bien-être, bonheur, qualité de vie au travail : des mots et des maux

Bien-être, bonheur, qualité de vie au travail : des mots et des maux
A lire aussi

La Tribune, publié le lundi 11 juin 2018 à 09h30

Ils sont désormais des incontournables du travail. Qu'ils portent les noms de "bien-être", de "bonheur", de "bien-vivre" ou de "qualité de vie", ils s'affichent partout. Et ne sont plus l'affaire d'une poignée d'entreprises, de professionnels spécialisés ou de directions des ressources humaines proactifs en la matière, mais des concepts parvenus à un niveau d'enjeu national supérieur aux plans sociétal, économique et de la santé. Mais au-delà des mots se cachent deux réalités peu enclines au changement : celle d'une redéfinition de la notion de travail, et celle de la responsabilité du salarié. Premier volet de notre série consacrée au bien vivre au travail à l'occasion de la semaine pour la qualité de vie au travail.

Depuis qu'ils ont fait leur percée dans le débat

Lire la suite sur La Tribune

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.