Béziers, gilets jaunes... Patrick Sébastien "absolument sans freins"

Béziers, gilets jaunes... Patrick Sébastien "absolument sans freins"©Wochit

, publié le vendredi 30 novembre 2018 à 19h42

C'est "un Sébastien politique" qu'ont découvert les habitants de Béziers le 9 novembre dernier. Dans son nouveau spectacle qu'il leur a joué, l'animateur y est plus intimiste, "absolument sans freins".

Un discours décomplexé assumé, car dans la ville dont Robert Ménard est maire, Patrick Sébastien se sent très bien.

"À Béziers, c'était franchement génial. C'est vrai qu'ici je suis plus à l'aise. Les gens étaient touchants. (...) Je me suis régalé. Pour moi Béziers, c'est toute ma jeunesse", explique dans Le Journal de Béziers celui qui se vante d'être capable de citer les noms de toute l'équipe du Grand Béziers. Patrick Sébastien dit ne pas craindre d'être récupéré politiquement ou d'être taxé de populisme.



"Personne ne pourra me récupérer. J'ai des amis d'extrême droite, d'extrême gauche, de droite ou de gauche. Je m'en fous", se défend dans Le Journal de Béziers celui qui s'oppose à sa façon à Emmanuel Macron en affichant son soutien aux gilets jaunes. "Les gilets jaunes, c'est ma France. Les gilets jaunes, ce sont les miens. (...) Quand je vois le mépris de Castaner, du Premier ministre, c'est incroyable. (...) Ils se régalent là-haut de nous voir nous taper sur la gueule", dénonce dans le journal local Patrick Sébastien qui dénonce les violences, mais donne quelques idées aux gilets jaunes.

"Que le peuple monte à Paris, fasse chier les ministres, qu'on installe des sonos en bas de leurs ministères et qu'on monte le volume. (...) Y'en a marre de ces élites à la con", s'emporte dans Le Journal de Béziers l'animateur de 65 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.